VIDEO. Copa America: Cavani rate, l'Uruguay est éliminé, Luis Suarez pète un cable

FOOTBALL Est-ce que vous êtes vraiment surpris?...

20 Minutes avec AFP

— 

Cavani en train de faire du Cavani
Cavani en train de faire du Cavani — Matt Slocum/AP/SIPA

Le Mexique, comme largement anticipé, et l'inattendu Venezuela ont empoché jeudi leur billet pour les quarts de finale de la Copa America 2016, qui a perdu avec l'Uruguay son premier candidat déclaré au titre. Devant 83.260 spectateurs du Rose Bowl de Pasadena (Californie) tout acquis à sa cause, le Mexique a consolidé avec sa deuxième victoire son statut de sérieux outsider de cette Copa America du Centenaire face à la Jamaïque (2-0).

Plus tôt à Philadelphie, le ciel était tombé sur la tête de l'Uruguay. La Celeste, équipe la plus titrée de l'histoire de la Copa America avec ses 15 sacres, le dernier en 2011, s'est fait surprendre 1 à 0 par le Venezuela, pourtant lanterne rouge des qualifications sud-américaines pour le Mondial 2018 en Russie.

Cavani, c'est pas sérieux

Salomon Rondon a marqué le seul but de la rencontre à la 36e minute, mais le héros du match et de la qualification du Venezuela s'appelle Alejandro Guerra, dont l'éclair de génie a amené le but de son équipe. Le milieu offensif de l'Atletico Nacional de Medellin a surpris d'un tir de plus de 50 mètres déclenché de la ligne de touche Fernando Muslera, bien trop avancé. Le gardien uruguayen a réussi à repousser le ballon sur sa transversale, mais le rebond est tombé devant Rondon qui a fusillé Muslera.

La blessure de Luis Suarez, qui a suivi la rencontre du banc des remplaçants et n'a pas caché sa colère quand il a compris qu'il n'allait pas entrer en jeu, n'explique pas tout: Edinson Cavani, l'attaquant du Paris SG, a notamment gaspillé plusieurs nettes occasions de but, dont une à la dernière minute.

Bref, Cavani qui loupe tout, Suarez qui s'énerve et l'Uruguay qui est éiliminé: le monde tourne parfaitement rond.