Euro 2016: Les banquiers d'Unicrédit parient un kopeck sur la France

FOOTBALL Une prédiction à base d’algorithmes validée par Nostradamus…

A.Ma. avec AFP

— 

Patrice Evra en conférence de presse avant France-Ecosse
Patrice Evra en conférence de presse avant France-Ecosse — POL EMILE

Après Goldman Sachs, c’est au tour de la banque italienne Unicredit de sortir sa boule de cristal, non pardon ses algorithmes, pour prédire qui gagnera l’euro 2 016. Et surprise !  L’équipe de France va remporter la compétition en battant l’Angleterre en finale. Les autres demi-finalistes seront l’Espagne et l’Allemagne

La Belgique et la Croatie surévaluées

Les lignes de la main des banquiers, non encore pardon, le rapport détaillé de vingt pages, qui place la France au sommet de l’Europe, s’appuie sur des critères tels que : l’avantage de jouer à domicile, le nombre d’années en tant que membre de la Fifa, la présence en demi-finales des championnats d’Europe des moins de 17 et de 19 ans (à sept reprises lors des huit dernières années pour la France) et les points obtenus lors du dernier Euro.

Le médium en chef responsable de cette étude, Tobias Rühl, conseille cependant aux parieurs de ne pas hésiter à miser beaucoup sur la Russie et la République tchèque, « deux équipes nettement sous-cotées », mais d’éviter la Belgique et la Croatie, selon lui « surévaluées ».