Euro 2016: Italie-Irlande, les Irlandais se qualifient et rencontreront les Bleus dimanche, le match à revivre en live

FOOTBALL Italie-Irlande, à revivre en live avec nous...

T.L.G.

— 

Italie-Irlande, le 22 juin 2016.
Italie-Irlande, le 22 juin 2016. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Italie - Irlande, 0-1

(Brady, 85e)

23h00: C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi. 

>> A lire aussi : Euro 2016: C'est sûr, les Bleus affronteront l'Irlande en huitièmes

 

22h54: On connaît donc l'adversaire des Bleus. Ce sera France-Irlande, dimanche à 15 heures à Lyon. 

22h52: Les Irlandais obtiennent leur qualif en décrochant une meilleure 3e place 

93e: C'est la fin du matchhhhhhhhhhhhh !!!!!!

90e: Ils la tiennent leur qualif les Irlandais. Et ils rencontreront... les Français en huitième de finale. 

87e: Sirigu sort à la pêche sur le centre, il fait n'importe quoi sur l'action

86e: oh lalalalala le but de Tom Brady DE LA TETE, enfin Brady je sais pas son prénom!!! ELLE EST LA LA QUALIF POUR L'IRLANDEEEE

85: ET LE BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT DE L'IRLANDEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

84e: OHHHHHHHHH LE FACE A FACEEEEEEEEEEE IRLANDAIS. La balle de la qualif complètement foirée 

83e: OHHHHHHHHHHHHHHH OUI l'action énorme. Mais c'est dans l'autre match que je mate du coin de l'oeil, désolé les amis. 

81e: Zaza qui se prend une bonne droite du gardien irlandais. C'est le prix à payer pour la copie rendue ce soir l'ami

77e: ENFIN une action italienne !!!!!!! Il a fallu attendre pour avoir une frappe dangereuse d'Insigne qui frappe sur le poteau. 

75e: On m'accuse de racisme dans un mail parce que j'ai employé le mot «rital». Franchement Séverine, vous connaissez pas vos classiques. 

 

70e: Zaza qui tente une transversale... directement en tribunes. Sortez-moi de là les amis. 

68e: La pelouse est pas folle ce soir. On va donc mettre la nullité de ce match là-dessus. 

 

65e: Un petit extrait du Parrain, ça fait jamais de mal. 

 

62e: Allez, du coup on se met à jouer. Qui c'est?

 

60e: Même la pelouse est en train de s'endormir. 

 

59e: Les Italiens sont tellement apathiques, qu'ils ont failli se prendre un but tout con. Les mecs jouent à la baballe dans leur surface. C'est n'importe quoi. 

58e: Pirlo reviens, tu nous manques trop. 

 

55e: Boire pour oublier, c'est bien sympa. Mais si ca continue comme ça je vais finir alcoolique. Donnez moi un but allez

52e: ZAZA !!!!!!!!!!!! Le reprise de volée du gauche. Ca passe 50 mètres au dessus du but, mais il faut bien tenter de se motiver un peu. 

50e: Il se passe absolument rien dans ce debut de 2e période. Soit je vous invente des buts, soit je vous raconte ma dernière séance chez le psy. Vous préférez quoi?

47e: On est reparti sur un rythme de sénateurs pour le moment côté italien. Les mecs se font un décrassage en fait. 

46e: C'est repartiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. On me dit que y'a 0-0 dans l'autre match de la soirée, Suède-Belgique. 

45e: C'est la mi-temps, c'était pas folichon, mais on se retrouve quand même dans 15mn. 

45eOULAAAAAAAAAAA l'action litigieuse dans la surface. Un Irlandais s'effondre dans la surface, on est à deux doigts du péno mais l'arbitre n'a pas bronché. 

42e: Bon je m'ouvre une 2e bière. Car il faut boire pour oublier et quand je vois le jeu des Italiens depuis 40 minutes, c'est à pleurer. 

38e: Sirigu fait vraiment un bon début de match. Il vient de s'imposer une nouvelle fois dans les airs. Bon dans la foulée, il prend un petit jaune pour avoir joué des mains avec un Rital

36e : Et ça chante dans le stade. Ça n’arrête pas de chanter. Les Irlandais sont quand même des génies pour l’ambiance. Nasser devrait penser à s’en acheter quelques-uns pour la saison prochaine

34e: Voilà la claquette de Sirigu, et la meilleure action du match. Quelqu'un est chaud pour se faire un FIFA?

 

32e: Les Irlandais obtiennent pas mal de corners depuis le début. Et c'est Brady qui les tire, je vous rappelle que le mec a une main à la passe des pieds. 

 

28e: Ca pousse du côté irlandais. C'est pas jojo niveau technique mais les mecs mettent tout ce qu'ils ont dans le coffre

25e: Les Italiens font ce qu'ils savent le mieux faire au monde après les pizza et les pates. Défendre. 

 

23e: Allez on veut des buts là. Si ça continue comme ça, je me fais une partie de Solitaire en même temps pour me sentir moins seul. 

21e: Sirigu est chauuuuuuuuuud. Il sort une jolie tête de Daryl Murphy sous la barre

16e: Bon les Italiens nous montrent qu'ils savent rendre les coups. Quelqu'un en doutait ici?

 

14eAha pas mal ce prono

 

@exinformaticien 

27-7 pour l'Irlande. 

2 essais de O'Connell et 1 de Bergamasco.

 

12e: Je suis tombé là-dessus. Et ca me donne faim. 

 

10e: On a choisi notre équipe pour ce soir. Mais en même temps, regardez moi cette ambiance les copains

 

9e: OH LA FRAPPPPPPPPE irlandaise qui passe à 3cm de la lucarne de Sirigu. Come on ireland !!!

5e: Motta est déjà en train de distribuer des baffes

 

3e: Déjà le premier tampon irlandais. Ca va ressembler à du catch ce match je sens. 

1e: Et c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

20h59 : Sirigu a le mors comme on disait à l’époque de ma jeunesse.

20h58: L'hymne italien me donne envie de demander la nationalité italienne. Ca me fout de ces frissons. 

20h55: On me signale que le père de mon collègue, un certain Patrice B., est dans le stade. Celui qui le trouve gagnera un joli voyage à Lesquin. 

20h53: Les enjeux du match: 

  • Bon, l'Italie n'en a rien à carrer. Les mecs sont 1e et savent déjà qu'ils affronteront l'Espagne. 
  • Les Irlandais sont qualifiés en cas de victoire. Les Irlandais peuvent uniquement terminer deuxièmes en cas de victoire suédoise et de meilleure différence de buts ou classement disciplinaire que les Scandinaves.

20h50: Voilà les compos

Italie: Sirigu - Barzagli (cap.), Bonucci, Ogbonna - Bernardeschi, Florenzi, Thiago Motta, Sturaro, De Sciglio - Immobile, Zaza

Irlande: Randolph - Coleman (cap), Duffy, Keogh, Ward - Hendrick, McClean, J. McCarthy, Brady - Murphy, Long

20h49: Y'a plein de raisons de suivre ce match avec moi. La première c'est que y'a deux Parisiens alignés. Sirigu et Motta. 

20h45: Vous avez 15 mn pour me donner vos pronos. Celui qui gagne aura un cadeau

20h39: Coucou les amis. Comment allez-vous? Perso j'ai refusé de manger italien pour rester impartial. Du coup je bouffe thaï. 

20h: Bon il va donner quoi ce petit match? Lâchez vos pronos dans les comms. A la rédac on part sur:

 

> Antoine: 0-0

> Romain: 1-0 (Italie)
> Thibaut: 1-0 (Irlande)

> Baptiste: 1-1

20h: Yoo les potos. Si vous ne comprenez rien à qui se qualifie qui rentre chez soi et compagnie, on a fait un petit tuto pour vous expliquer. Allez y, c'est sympa.

 

On a une bonne et une mauvaise nouvelle pour l'Italie. La bonne, c'est que les hommes d'Antonio Conte sont déjà qualifiés pour les huitièmes finales et sûr en plus de finir premiers de la poule. La mauvaise, c'est qu'ils y affronteront l'Espagne. Autant dire que l'Italie qu'on va voir ce soir risque de ne pas ressembler ni de près ni de loin à l'équipe titulaire. Ce qui devrait donc laisser une chance à l'Irlande de gagner et de passer. En cas de victoire, les Irlandais auraient de grande chance de tomber sur la France en huitièmes.

>> On se retouve avant 21h pour ce bon petit match