Euro 2016: République tchèque-Turquie, les Turcs éliminent les Tchèques et peuvent espérer, le match à revivre en live

FOOTBALL République tchèque-Turquie, à revivre en live...

T.L.G.

— 

Le Turc Yilmaz ouvre le score à Lens contre la République Tchèque lors du match de l'Euro
Le Turc Yilmaz ouvre le score à Lens contre la République Tchèque lors du match de l'Euro — Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

République Tchèque - Turquie: 0-2

Yilmaz (9e), Tufan (65e)

90e: C'est la fin du match. La Turquie élimine la République tchèque et prend la 3e place du groupe. Les Turcs peuvent espérer se qualifier en meilleurs troisièmes, à voir selon les résultats de demain

 

75e: Il est là le deuxième but: 

 

65e: Et le deuxièmeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee but turcccccccccccccc !!!  Tufan envoie une belle frappe et Cech est encore battu. Ca sent le moisi pour les Tchèques.

46e: C'est reparti!

45e: C'est la mi-temps. Toujours 1-0 pour la Turquie, la République tchèque est pour l'instant éliminée

26e: Voilà la vidéo du  but

 

9e: Et  Yilmaz  ouvre le score pour les Turcs !!!!!!!!

1e: C'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

20h50 : République Tchèque - Turquie, c'est le match des outsiders pour les vacances d'habitude. Là, c'est juste pour savoir qui va rentrer bêtement à la maison. 

20h34: Les compos sont tombées: 

 

20h: Les pronos de la rédac:

-> Antoine: 1-1

-> Antoine2: 1-0 (Rép Tchèque)
-> Thibaut: 1-1
-> Maxime: 2-1 (Rép Tchèque)

-> Baptiste: 1-0 (Turquie)

Et vous vous en dites quoi?

20h: Salut à tous. Bon, faute de personnel qualifié pour vous divertir toute la soirée, on ne livera pas ce match comme d'habitude. Mais on vous tiendra quand même au courant de l'évolution du score. Ce qui est quand même assez sympa de notre part.

Il y a une place à aller gratter. Merci Michel Platini, certes, mais désormais la troisième place à 4 chances sur 6 de vous qualifier pour les huitièmes de finale. Ca devrait le faire pour la République Tchèque en cas de victoire (ils auraient alors 4 points), mais ce sera nettement plus dur pour les Turcs, avec deux défaites et une différence de buts cataclysmique (-4). Mais bon, on sait jamais après tout...