Euro 2016: Ukraine-Irlande du Nord (0-2), l'Irlande du Nord, une première historique

FOOTBALL On veut entendre les Irlandais chanter Will Grigg’s on fire sur chaque action…

B.V.

— 

Kyle Lafferty, recordman du nombre de buts marqués avec l’Irlande du Nord
Kyle Lafferty, recordman du nombre de buts marqués avec l’Irlande du Nord — ProSports/Shutterstock

UKRAINE-IRLANDE DU NORD : 0-2 // MCauley (49e), McGinn (95e)

19h53: C'est fini ! l'Irlande s'impose et se relance dans la course à la qualification. Pour l'Ukraine, en revanche, c'est quasiment foutu.

96': C'est un but extrêmement important pour le goal average en cas de position de meilleurs troisièmes

95': LE DEUXIEME DE L'IRLANDE DU NORD !!! McGinn la pousse au fond !!!!!!!

94': Au final les Ukrainiens ils ont donc eu moins d'occasions que contre l'Allemagne. Quelle tristesse.

92': Ca doit être la fête à Belfast. C'est bien Belfast leur capitale, c'est ça hein?

90': Six minutes d'arrêts de jeu. Info repas: mon sandwich est arrivé. Soyez pas jaloux.

88': 143e frappe à côté des Ukrainiens, qui ont arrosé comme des ivrognes ce soir.

85': Premier but et première victoire de l'Irlande du Nord dans un Euro. Belle histoire quand même? Bon on retiendra pas la manière mais dans l'idée c'est fun non. Et en plus si on finit premier de notre poule on pourrait tomber sur eux en 8e de finale.

83': ET TOUJOURS PAS DE WILL GRIGG? SCANDALE !

81': Je vais faire un abandon de poste sur ces dix dernières minutes je crois. C'est extrêmement douloureux de voir les Ukrainiens tenter de revenir au score sans aligner trois passes correctes.

77': QQun les préviens les Ukrainiens qu'avec deux défaites même dans l'Euro le plus facile de l'histoire ça va être chaud de se qualifier?

74': Bon ça pousse vite fait côté Ukrainien. C'est pas non plus la reconquête de Kiev.

MariaGallas | 16.06.2016 à 19:09

Bon alors, c'est bien beau tout ça, mais tu as décidé quoi pour ton manger de ce soir ?

 

>> Oui bah figure-toi que je me suis couché et j'ai laissé un collègue aller me chercher un vulgaire poulet-crudité à la boulangerie du coin. Je suis trop occupé par ce match. Mais bon j'ai demandé quelques carottes rapées avec -> #teamhealthy #fitforsummer #sixpacksabs

71': Voilà pourquoi le match a été arrêté quelques minutes. Je vous entends déjà gueuler "Putain ou j'ai garé ma bagnole merde".

 

69': Jolie frappe près de la lucarne de l'Irlande. C'était pas mal ça pour une fois côté ukrainien.

66': Est-ce qu'on peut considérer qu'un tacle à la hauteur de la gorge est le plus beau geste ukrainien du match?

63': Ah bah voilà. Belle tête, quand même.

 

61': Je vous cherche le but de McAuley sur internet. Mais pendant ce temps y a un Irlandais qui fait des roulettes. Je suis perdu.

60': Le match a repris. C'était quoi cette feinte?

59': Je peux pas trop vous raconter ce qu'il se passe actuellement à la rédaction mais sachez qu'une recherche "naine nue" vient d'être tapée dans le google d'un collègue.

57': MATCH INTERROMPU ! A cause de la grêle. C'est un comble ça.

54': VOILA L'IRLANDE A MARQUE ET IL GRÊLE SUR LA PELOUSE  ! BIENTOT LES SAUTERELLES ET TOUTES LES AUTRES CONNERIES DE LA FIN DU MONDE

52': Et donc toujours pas de 0-0 dans cet Euro. Même quand on fout deux équipes horribles l'une contre l'autre y a des buts.

50': Donc les mecs ont pris un but de l'Irlande de Nord. C'est quand même vachement la honte.

48': HOOOOOO LE BUT DE L'IRLANDE DU NORD !!!! Nom d'une pipe en bois celui-là il vient de nulle part. Enfin si, d'un coup de pied arrêté évidemment.

fraisemagique | 16.06.2016 à 18:54

Haha je t'avais bien dit que ça allait être une purge ce match ! Avoue tu cherches des gif de chats sur twitter.

>> Mytho pas c'est super. Non je regarde des vidéos insolites sur Reddit. Ce qui revient au même.

46': Ca va reprendre. Ce qui est pas forcément une bonne nouvelle.

45': Bon bah c'est la mi-temps. On part sur le premier 0-0 de cet Euro, non?

41': En fait l'Ukraine si c'est pas l'Allemagne en face ça les motive pas. "C'est les champions du monde en face? Nan? Bah laisse béton alors jvais marcher tout le match".

38': Le seul intéret de ce match, c'est si les mecs finissent par se battre sur le terrain. J'ai vu 2/3 petits taquets, à mon avis ça peut partir à tout moment. 

36': On part objectivement sur le match de l'Euro qui va le moins intéresser les gens. Vous êtes genre une petite dizaine à me suivre là. Et encore, dedans y a ma mère et mes soeurs. J'ai l'impression que même les joueurs en ont rien à foutre.

34': Bon j'ai le choix hein: Bo Bun, libanais, sushis. Ou du taboulé. Moins marrant mais tout aussi efficace.

31': Oh la #TeamCorner qui passe pas loin. Superbe tête des Irlandais mais c'est au-dessus.

29': J'ai failli manger mon chapeau on a vu des Irlandais dans la surface de l'Ukraine. Mais bon, fallait pas déconner ça s'est fini par une frapp contrée.

HugoCouturier | 16.06.2016 à 18:08

Comment vous choisissez ce qui commente? tirage au sort ? ou c'est le Boss Antoine qui décide

>> C'est en général lié à nos horaires d'arrivée au bureau. Moi par exemple je suis du soir cette semaine, donc j'arrive à 15h et je prends les lives de 18h et 21h. Et celui de 15h, c'est quelqu'un plutôt du matin.

26': C'est assez moyen comme match, je ne vais pas mentir. Du coup je réfléchis à ce que je vais manger ce soir. Des avis?

23': Bon bah j'ai retourné le problème dans ma tête dans tous les sens: à part un corner ou un énorme coup de chatte, je vois pas comment les Irlandais pourraient planter un but.

20': Oh la frappe de Rakitsky, fallait pas la relâcher celle-là.

18': Je sais pas vous mais moi j'avais trouvé l'Ukraine assez impressionnante contre l'Allemagne. Le 2-0 était vraiment abusé...

15': C'est une pluie de centres des Ukrainiens devant le but de l'Irlande. Mais y a personne pour mettre la tête. Ou le pied. Ou la main.

13': Je pense objectivement que j'aurai ma place quelque part dans cette équipe d'Irlande du Nord. Mais genre sur le banc quoi, je sais rester modeste.

10': Il pleut sur Lyon. Pas sûr que ça arrange la qualité technique déjà catastrophique de ce match.

8': Ohlala que c'est nul l'Irlande du Nord. On dirait un mec qui joue pour la première fois à Fifa et qui arrive pas à sortir de sa propre surface sans martyriser la touche B.

6': Bon Yarmolenko on en parle depuis cinq ans comme du nouveau Neymar mais s'il sait pas centrer de son mauvais pied ça risque d'être compliqué le Barça quand même.

4': On a beaucoup parlé de l'Irlande du Nord, de ses supporters, de Will Griggs. Pourquoi pas. Mais nous, les Ukrainiens, on aime bien aussi.

 

2': C'est tout à fait remarquable. A chaque fois que les Irlandais ont un corner ou un coup-franc ne serait-ce qu'un peu dangereux, leurs supporters crient comme si y avait péno. Les mecs sont bien au courant de leur force.

1': C'est parti ! 

17h59: Il est pas titulaire notre Will Grigg's... Tristesse.

17h58: ♫ Will Grigg's on fire ♫

 

17h55: Je vais pas me faire que des amis ici mais je trouve l'hymne ukrainien plutôt joli.C'est un peu du Sia mais version de l'est, quoi.

17h50: Vous êtes chauds pour ce petit Ukraine-Irlande du Nord?

-> Voici nos pronos:

Bertrand (moi): 2-0

Maxime: 3-0

Baptiste : 1-0

Antoine : 2-0

Tout le monde en faveur de l'Ukraine.

Et vous?

fraisemagique | 16.06.2016 à 17:15

Quand tu as su ce matin que tu allais devoir liver Ukraine-Irlande du nord, tu lui as demandé une augmentation à ton patron ? :D

>> Figure-toi que je viens d'apprendre à l'instant que c'était moi. Mais sache-le, c'est l'Euro, on aime tous les matchs ! 

17H : Pour tous ceux qui ne connaissent pas Will Grigg sachez qu’il a été cette saison meilleur buteur de Wigan en D3 anglaise. Une "performance" qui a lui a valu une reprise de la chanson de Gala "Freed from desire" que les supporteurs Irlandais chantent partout, tout le temps, dès qu’ils le peuvent

 

17h : Le retour sur les pelouses de deux équipes qui seraient  bien inspirées de gagner pour conserver une chance de voir les huitièmes. En feu pendant 20 minutes face aux champions du monde Allemand, les Ukrainiens sont favoris face à des Irlandais du Nord qui n’ont vraiment pas montré grand-chose. Sauf si l’arme fatale de Wigan, le héros de toute une nation, Will Grigg entre sur le terrain et change le cours de la rencontre.