Girondins de Bordeaux: André Poko en photo avec une chicha et le maillot de l’OM, le club « choqué et déçu »

FOOTBALL Le latéral des Girondins a déconné sur Snapchat…

B.V.

— 

Poko, le milieu de terrain des Girondins lors d'un match joué à Marseille, le 10 avril 2016. AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Poko, le milieu de terrain des Girondins lors d'un match joué à Marseille, le 10 avril 2016. AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT — AFP

C’est un peu la version « Girondins de Bordeaux » de l’affaire Serge Aurier. Après la défaite de son équipe à Caen pour la dernière journée de Ligue 1, le latéral bordelais Serge Poko s’est fait remarquer en publiant sur le réseau social Snapchat une photo de lui fumant la chicha avec un maillot de l’Olympique de Marseille sur le dos.

Evidemment, la « pic » a fait le tour des réseaux sociaux dès le lendemain, provoquant l’indignation de nombreux supporters et obligeant le club à réagir.

« Le club est choqué et déçu du comportement d’André Poko. Des mesures indispensables seront prises vis-à-vis de tous les membres qui ne respectent pas l’institution FC Girondins de Bordeaux » écrit ce communiqué, qui précise que le joueur a été contacté alors qu’il partait en vacances pour s’expliquer.

Des possibles sanctions

Voici sa version : « Je tiens à m’excuser auprès du club et des supporters bordelais que j’ai pu choquer en portant le maillot de l’OM de mon ami et compatriote gabonais Mario Lemina que nous avions échangé à la fin d’une rencontre, et en fumant la chicha. J’ai conscience que ce n’est pas une bonne image à donner de ma part et du club et je le regrette sincèrement. J’ai toujours montré mon attachement aux Girondins de Bordeaux et fait preuve d’un dévouement sans faille sur le terrain. Je regrette profondément la situation. »

Le club précise à la fin du communiqué qu’il « prend acte » des propos de son joueur et « attend d’avoir des explications du joueur et de décider d’éventuelles sanctions. »