Le prochain Leicester? Pas avant 20 ans, selon Claudio Ranieri

FOOTBALL L'entraîneur des Foxes, tout juste titrés en Premier League, n'imagine pas quelqu'un refaire le coup de sitôt...

A.M. avec AFP

— 

Claudio Ranieri, l'entraîneur de Leicester, le 3 mai 2016.
Claudio Ranieri, l'entraîneur de Leicester, le 3 mai 2016. — JUSTIN TALLIS / AFP

Profitez-en, de Leicester. Parce que ça n’arrivera pas de nouveau avant quelque temps. C’est  Claudio Ranieri, tout frais champion d’Angleterre, qui l’a dit mercredi.  Les Foxes, cotés à 5000 contre 1 en début de saison par les bookmakers, sont devenus lundi la 6e équipe à remporter la Premier League depuis 1992. Mais la belle histoire, qui a ravi fans et observateurs du monde entier, ne devrait pas se répéter de sitôt, selon Ranieri. « Avec beaucoup d’argent, vous avez des grosses équipes et les grosses équipes sont celles qui gagnent des titres. Maintenant, cet adage est vrai seulement à 99 % », a confié le technicien italien dans la presse britannique. « Combien de temps depuis Nottingham Forest (1978, NDLR) et Blackburn (1995) ? La saison prochaine sera la même et pour les dix ou 20 saisons prochaines, ce sera la même chose », a constaté l’ancien entraîneur de Chelsea, de la Juventus Turin, de Monaco et de l’AS Rome. « Les plus riches, ceux qui peuvent choisir les meilleurs joueurs, vont gagner. »

Mais, pour défendre son titre, le coach des Foxes, qui évoluaient en deuxième division il y a deux ans à peine, ne compte rien changer à sa politique. « Nous n’avons pas besoin de superstars », a assuré le technicien de 64 ans. « Nous avons besoin de nos joueurs. En janvier, nous avons fait venir Demarai Gray et Daniel Amartey. On ne va rien changer. Ils viennent d’arriver. Je veux améliorer l’équipe mais avec les joueurs appropriés, pas juste des grands noms. » Ses joueurs-clés, à commencer par les milieux de terrain Riyad Mahrez et N’Golo Kanté ou encore l’attaquant Jamie Vardy, grands artisans du titre surprise, sont pourtant courtisés. « Il est trop tôt pour dire que nous aurons besoin de cinq, six, sept ou huit joueurs. On va voir », a affirmé Ranieri, qui a signé un contrat de 3 ans la saison dernière.