Belgique: La fédération visée par une enquête pour «malversations financières»

FOOTBALL Plusieurs personnes ont été interrogées dans le cadre de cette enquête...

N.C. avec AFP

— 

Eden Hazard sous le maillot de la Belgique, face à Israël, le 13 octobre 2015.
Eden Hazard sous le maillot de la Belgique, face à Israël, le 13 octobre 2015. — Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

La Fédération belge de football (URBSFA) fait l'objet d'une enquête judiciaire préliminaire pour de possibles «malversations d'ordre financier», a annoncé mercredi la justice belge. «Le parquet confirme qu'une enquête est en cours au stade de l'information concernant des malversations d'ordre financier au sein de l'Union royale belge de football», a indiqué dans un communiqué le parquet de Bruxelles. 

«Plusieurs personnes ont été interrogées dans le cadre de cette enquête», menée par la police judiciaire, a ajouté le parquet, qui s'est refusé à donner plus de détails «dans l'intérêt de l'enquête».

Des montages financiers douteux sur des salaires

Selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, la justice s'intéresse au fonctionnement de la fédération belge depuis qu'un audit a révélé l'existence de montages financiers douteux concernant la rémunération de membres de l'encadrement technique des «Diables Rouges», l'équipe nationale belge, et de salariés de la fédération.

Selon le journal, ces cadres auraient perçu un double salaire via un mécanisme ayant permis à l'URBSFA de payer moins d'impôts. Le directeur financier de l'URBSFA et la personne responsable des licences accordées aux clubs professionnels ont été interrogés en tant que témoins, explique Het Laatste Nieuws.

La Fédé «droite dans ses bottes»

La justice s'intéresse également à l'utilisation de subventions publiques reçues pour la promotion de la participation belge à l'organisation de l'Euro 2020, ajoute le journal. «Nous sommes droits dans nos bottes et offrons notre entière collaboration», a assuré un responsable de la fédération belge, cité par Het Laatste Nieuws.