VIDEO: En Espagne, ce n'est pas le goal qui est volant, mais ses cages

FOOTBALL Un match amical a été interrompu quand les bourrasques sont entrées en jeu...

V.B.

— 

Le Russe Sergey Ryzhikov, gardien du Rubin Kazan.
Le Russe Sergey Ryzhikov, gardien du Rubin Kazan. — BPI/REX Shutterstock/Sipa

Autant en emporte le vent. Vendredi dernier, les clubs russes de Rubin Kazan et d’Amkar Perm, avant la reprise de leur championnat début mars, avaient organisé un match amical à Marbella, réputée station balnéaire du sud de l’Espagne. La cadre idéal, a priori, pour peaufiner sa préparation. Sauf quand le soleil et le vent andalous ont décidé, eux aussi, de se livrer un match.

La solitude du gardien

Tant est si bien qu’à la 37e minute de la confrontation russe, l’abritre a dû l’interrompre et renvoyer les joueurs aux vestiaires. Les bourrasques étaient telles que les cages ne tenaient en place et le gardien du Rubin Kazan, Sergey Ryzhikov, se trouvait bien incapable de dégager le ballon, ni même le poser au sol.