Ligue 1: Hubert Fournier va-t-il devenir le premier coach viré par Aulas au 21e siècle?

FOOTBALL L'entraîneur lyonnais pourrait ne pas survivre à deux nouvelles contre-performances à Nantes mardi, puis face à Angers samedi...

Julien Laloye

— 

Hubert Fournier lors de Zénith Saint-Pétersbourg-Lyon le 20 octobre 2015.
Hubert Fournier lors de Zénith Saint-Pétersbourg-Lyon le 20 octobre 2015. — Dmitry Lovetsky/AP/SIPA

Jean-Michel Aulas ne réunit pas toutes les qualités du monde mais il faut savoir reconnaître au président lyonnais une vraie fiédélité à ses entraîneurs. Depuis qu’il a dû se résoudre à limoger Guy Stéphan un soir de déroute traumatisante à Auxerre (7-0, ouch), JMA ne s’est jamais séparé d’un coach qu’il a choisi en cours de saison. Ni Paul Le Guen, pourtant sur un fil après une piteuse élimination en Coupe de France (à Libourne Saint Seurin, ouch), ni Alain Perrin, pourtant surnommé PPH en interne (pour « passera pas l’hiver »), ni Claude Puel, pourtant détesté par une grande partie du public lyonnais, n’ont dû faire leurs valises précipitamment.

 

Hubert Fournier non plus n’a pas dit son dernier mot. Mais l’entraîneur lyonnais, qu’une enquête de RMC dit lâché par son vestiaire, joue son avenir entre le déplacement à Nantes et la réception d’Angers, le tout sans la moitié de ses forces vives (Grenier, Fofana, Bisevac, Umtiti, Jallet, Fékir). L’ancien défenseur du club a assuré en conférence de presse que son message passait encore : « Je n’ose pas penser que les joueurs sont dans l’esprit de trahir leur staff. Ce serait vraiment décevant vis-à-vis de moi mais surtout vis-à-vis du club et de son avenir ». Cela ne l’exonère pas de certaines responsabilités dans le début de saison cataclysmique de l’OL. 20 Minutes a rédigé le bulletin de notes d’Hubert Fournier à la fin du 1er trimestre. Et ce n’est pas joli joli…

PS: Cliquez sur la croix pour agrandir l'écran

Bulletin scolaire premier trimestre Hubert Fournier publié par A_Maes