Affaire de la sextape: La FFF se constitue partie civile dans le dossier Benzema-Valbuena

FOOTBALL La Fédération s'insère enfin dans le dossier Benzema/Valbuena...

B.V.

— 

Le président de la FFF Noël Le Graët, à Joeuf, le 16 mai 2015.
Le président de la FFF Noël Le Graët, à Joeuf, le 16 mai 2015. — POL EMILE/SIPA

Il y a encore quelques semaines, l'air assuré, le président de la Fédération Noël Le Graët avait assuré dans une interview au Monde que l'affaire Benzema-Valbuena «ne nuirait pas» à l'image du football français. Il faut croire que les déclarations ce vendredi matin de Mathieu Valbuena, qui prend clairement ses distances avec Benzema - « je n'aurai pas fait ça même pas à mon pire ennemi » - remettent tout ça en cause.

Dans un communiqué publié ce vendredi après-midi, la FFF annonce qu'elle se porte partie civile dans l'affaire de la sextape, alors que sa politique était jusque-là proche de celle de l'autruche. « Par ailleurs, elle se réserve le droit, en fonction de l’évolution du dossier, de prendre toutes les mesures adaptées à la situation », précise le communiqué. Ce qui pourrait amener à des sanctions?