OL - Saint-Etienne: Pour Christophe Galtier, «Lyon est le favori du derby»

FOOTBALL Les Verts et les Lyonnais s'affrontent dimanche...

R.B. avec AFP

— 

Christophe Galtier lors de Lazio Rome-Saint-Etienne le 1er octobre 2015.
Christophe Galtier lors de Lazio Rome-Saint-Etienne le 1er octobre 2015. — CIAMBELLI/SIPA

L'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier, a estimé que Lyon, deuxième de Ligue 1, était «favori» dans un derby qu'il prévoit «de très haut niveau», dimanche au stade de Gerland.

Dans quel état d'esprit l'AS Saint-Etienne se présente-t-elle pour ce derby?

Il est toujours important de gagner le match qui précède le derby. Le rendez-vous que nous avions jeudi en Europa league était très important pour nous. Nous avons répondu présents même si je pense que l'OL est supérieur au FC Dniepro. Ce derby sera un match de très haut niveau face à une équipe de très haut niveau. En championnat, l'Olympique lyonnais est bien présent et n'a encaissé que deux buts à domicile et sur un match (contre Rennes). Voir les Lyonnais en haut du classement n'est pas un hasard.

Les complexes des Verts face à l'OL ont-il disparu?

L'anomalie a été d'en avoir avant. Un match reste un match. Les complexes que l'ASSE avaient, je les avais aussi en préparant les derbies. Le fait d'en avoir gagné, d'avoir livré des campagnes européennes avec des matches intenses, nous apprend qu'il faut jouer ces rencontres pied au plancher sans rien calculer.

L'entraîneur de Lyon, Hubert Fournier n'a pas voulu donner de favori pour ce derby. Et vous?

Il l'a sûrement fait par modestie ou par superstition ou respect mais il sait que l'OL est favori. Ils le savent car ils ont un parcours à domicile et nous à l'extérieur où nous avons perdu des matchs. Ils n'ont encaissé que sept buts dont deux à domicile. Nous en avons pris quatorze. C'est la réalité des chiffres. C'est aussi ce qu'ils montrent dans leurs matchs et notamment en Ligue des Champions. Mais ensuite, c'est le derby et c'est autre chose. C'est un match de championnat, un derby, le dernier à Gerland. Il y a de quoi animer toutes les discussions jusqu'au match. Il y aura une grosse entame et vraiment beaucoup d'intensité comme en coupe d'Europe. Lyon en a l'habitude et nous, nous commençons à en avoir l'habitude aussi, et j'ai des joueurs expérimentés.