Les supporters de Trabzon en février 2015 à Naples.
Les supporters de Trabzon en février 2015 à Naples. — CARLO HERMANN / AFP

FOOTBALL

Turquie: Le président de Trabzonspor prend 10 mois de suspension pour avoir séquestré un arbitre

En toute logique...

La commission de discipline de la Fédération turque de football (TFF) a lourdement sanctionné neuf dirigeants de Trabzonspor, qui avaient séquestré les arbitres d'un match de Championnat de Turquie, en infligeant notamment près de dix mois de suspension à son président. Le patron de Trabzonspor Ibrahim Haciosmanoglu a été suspendu pendant 280 jours, soit près de dix mois, et a reçu 150.000 livres turques (48.500 euros) d'amende, a annoncé la TFF mardi soir.

Huit autres dirigeants du club ont été suspendus pendant un an et condamnés eux-aussi à de lourdes amendes. Trabzonspor devra en outre jouer deux matches de championnat sans spectateurs, a décidé la Fédération. L'incident s'est produit à l'issue de la rencontre entre Trabzonspor et Gaziantepspor, qui s'est conclue sur un nul 2 à 2, le 25 octobre.

Retenu quatre heures

Reprochant à l'arbitre de ne pas avoir accordé un penalty à son équipe, M Haciosmanoglu, alors à Istanbul, a exigé de son encadrement qu'il retienne l'homme en noir jusqu'à son arrivée sur place. L'arbitre, ses juges de touche et le représentant de la TFF ont été bloqués dans leur vestiaire pendant quatre heures, avant d'être relâchés sur un coup du fil du président turc Recep Tayyip Erdogan au président en colère.

Le dirigeant de Trabzonspor, connu pour ses manières fortes, a alors libéré les officiels, qui ont pu quitter le stade sous escorte policière. L'incident a suscité l'indignation générale en Turquie, où le football est le sport favori.