Premier League: Beaucoup de joueurs ont les dents pourries

FOOTBALL C'est une étude très sérieuse qui l'affirme...

R.B.

— 

Les joueurs de Manchester United contre Middlesbrough le 28 octobre 2015.
Les joueurs de Manchester United contre Middlesbrough le 28 octobre 2015. — Matt West/BPI/REX Shutt/SIPA

On ouvre bien grand ! Ouh, ce n’est pas du joli. Le British Journal of Sports Medicine, une revue scientifique sérieuse, a mené une étude auprès de 187 joueurs de clubs anglais et gallois, dont huit formations de Premier League comme Manchester United, Hull City, Southampton ou West Ham.

>> A lire aussi : Quand la police de Manchester envoie une « alerte disparition » pour Wayne Rooney

Les résultats ne sont pas terribles. Mais alors pas du tout. 37 % d’entre eux ont des caries, plus de la moitié souffre d’érosion dentaire tandis que 5 % présentent des maladies irréversibles de la gencive, affirme dans l’article le professeur Ian Needleman.

Du coup, ça tracasse ces messieurs. 45 % sont dérangés par leur santé bucco-dentaire, 20 % estiment leur qualité de vie perturbée par ces soucis tandis que 7 % pensent que le mauvais état de leurs quenottes nuit à leurs performances. Allez, il est grand temps de filer chez le dentiste.