Aston Villa: Les dirigeants choisissent Rémi Garde mais ne savent pas écrire son nom

FOOTBALL L'ancien entraîneur lyonnais a signé chez la lanterne rouge de Premier League...

J.L.

— 

Les Anglais ne connaissent pas trop Rémi Garde, visiblement.
Les Anglais ne connaissent pas trop Rémi Garde, visiblement. — 20 minutes

On n’est pas à la place de Rémi Garde, évidemment, mais refuser Newcastle pour se retrouver six mois plus tard sur le banc d’Aston Villa, lanterne rouge de Premier League, il fallait le faire. Bref, l’ancien entraîneur lyonnais a fait son choix, et on espère pour lui que c’est le bon, vu son contrat XXL (il a signé jusqu’en 2019).

 

L’ancien joueur d’Arsenal a pu toutefois constater que sa réputation de Guardiola français n’avait pas encore franchi la Manche. Avant de rectifier son erreur en quatrième vitesse, le club d’Aston Villa a eu le temps de lancer le hashtag #WelcomeRemy sur les réseaux sociaux et sur son site internet. Sauf que c’est Rémi Garde et non Rémy Garde. Comme on n’écrit pas Arsène Venger, mais Arsène Wenger. Bon courage Rémy sinon. Enfin Rémi.