Ligue 1: Rennes a Salma Hayek, aidons le PSG à trouver son ambassadrice de charme

FOOTBALL Les deux clubs s'affrontent vendredi...

R.B., N.C et J.L.
— 
Salma Hayek au Parc des Princes le 13 mai 2012.
Salma Hayek au Parc des Princes le 13 mai 2012. — REAU ALEXIS/SIPA

C’était il y a trois automnes, mais on s’en souvient comme si c’était hier. Salma Hayek, frange frondeuse, petit foulard en soie, et grand sourire enjôleur, s’arrêtait dans les couloirs du Parc des Princes après un exploit rennais inespéré pour bénir le micro d’Olivier Tallaron. « C’était une victoire héroïque, David contre Goliath » s’enthousiasmait notre charmeuse de serpent préférée.



Le monde entier venait (enfin) de trouver une raison d’aimer le Stade Rennais : aucun club de Ligue 1 n’a jamais trouvé meilleure ambassadrice, même si Guingamp s’est approché du soleil en arrachant Valérie Damidot à la concurrence. Le PSG, lui, n’est pas encore entré dans la lutte. 20 Minutes s’est donc chargé de trouver le profil glamour qui pourrait regarder Salma les yeux dans les yeux vendredi au Roazhon Park. Si tant est qu’on puisse regarder Salma dans les yeux.

La plus Miss France : Laury Thilleman

Malika Ménard ? Déjà supportrice de Caen. Camille Cerf ? Elle penche pour le Losc. Dans la catégorie Miss France, on a heureusement Laury Thilleman. Journaliste à Eurosport, elle a été aperçue avec son petit ami dans les tribunes du Stade de France lors de la finale de la Coupe de France contre Auxerre et s’est récemment déclarée supportrice parisienne. Attention toutefois au conflit d’intérêts si Brest, son vrai club de cœur, remonte en Ligue 1.

LAURENT BENHAMOU/SIPA

La plus people : Rihanna

Oubliez les saisons à la douzième place avec des ringards et des starlettes de la téléréalité calés dans le coin VIP. Le PSG version qatari, c’est du lourd dans la corbeille du Parc des Princes avec Di Caprio, Jay Z ou Beyoncé. Parmi tous ces people, il y a bien de quoi se trouver une ambassadrice. A 20 Minutes, on verrait bien Rihanna, venue assister au choc contre l’OM au début du mois. En plus, le vestiaire l’a déjà adopté. Après le match, Kevin Trapp lui avait offert un maillot dédicacé et avait même eu droit à son petit bisou sur la joue. Bon Riri, tu commences quand tu veux.




La plus « femme de » : Anna Billo

Celle qui a dit « oui » à Leonardo en direct à la télévision italienne est la candidate parfaite, avec sa classe naturelle et son aisance devant les caméras travaillée chez Sky Sports Italia. En plus, Anna Billo fait déjà partie de la famille PSG puisqu’elle connaît très bien Nasser Al-Khelaïfi et Nicolas Sarkozy, qui ont assisté à son mariage. Seul léger tout petit bémol, ce choix requiert une condition : Que Leonardo revienne au PSG. Mais depuis le temps qu’on en parle, ça va bien se faire un jour. Intégrer madame à l’opération séduction du PSG serait d’ailleurs un argument de poids pour achever de convaincre l’ancien Milanais de déambuler à nouveau en costume dans les couloirs du Parc.

C’est l’effet Cannes. - NIVIERE/VILLARD/SIPA

La plus actrice : Alice Taglioni

Elle aurait pu concourir dans la catégorie des Miss, mais elle a choisi une autre carrière. Figure du cinéma français, Alice Taglioni présente le gros avantage de l’amour du maillot. On l’a vu s’enflammer dans les tribunes du Parc lors du dernier PSG-OM, aux côtés de Laurent Delahousse.

Alice Taglioni et Laurent Delahousse : Complices et survoltés pour le PSG http://t.co/R3wfvEQeF3 pic.twitter.com/P4C65c7Coz
— DiamsNews People (@diamsnews_fr) April 26, 2015

 

Surtout, elle présente une belle capacité d’adaptation face à la nouveauté. Ancienne Miss Corse, donc, passée par le Conservatoire de Paris catégorie piano, passionnée de jazz et pas la dernière à bluffer au poker, elle n’est pas à une expérience d’ambassadrice près. Et puis La Doublure et On a marché sur Bangkok, c’est quand même autre chose que Bandidas, Desperado ou Wild Wild West. Comment ça, ça se discute ?

La plus présentatrice TV : Astrid Bard

Là, comme ça, on pourrait croire que Marie Portolano est la mieux placée pour le job. Il n’en est rien. La journaliste de télévision que tout Paris voudrait voir manger quelques Ferrero en loges, c’est Astrid Bard. Et pourquoi ? Et bien parce que c’est un choix de Laurent Blanc himself. Le coach parisien n’a jamais caché qu’il était un grand fan.



Ce serait une belle porte de sortie si jamais la présentatrice d’Enquêtes de Foot en avait envie. Oui, parce que le poste de conseillère du président de la République est déjà pris.