Fifa: Platini évoque un « montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle avec la Fifa »... Blatter « coopère »...

FOOTBALL Le scandale de corruption à la Fifa prend une toute nouvelle ampleur ce vendredi...

B.V. et N.C.

— 

Sepp Blatter et Michel Platini se saluent, le 29 mai 2015
Sepp Blatter et Michel Platini se saluent, le 29 mai 2015 — Patrick B. Kraemer/AP/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Une procédure pénale a été ouverte contre Sepp Blatter par le ministère suisse de la Justice.
  • Une perquisition a été menée dans son bureau au siège de la Fifa. Des documents ont été saisis.
  • Le président de la Fifa a été auditionné en qualité de prévenu.
  • Il lui est reproché «un paiement déloyal» de 2 millions de francs suisses à Michel Platini.

Ce live est désormais terminé, merci de nous avoir suivis.

21h40: Manuel Valls «fait entièrement confiance» à Michel Platini

D'après une information de France Info.

19h50: Michel Platini réagit
 

Michel Platini, président de l'UEFA, a évoqué un « montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la Fifa », après avoir été entendu comme témoin dans une procédure visant Joseph Blatter, président de la Fifa, pour un versement illégal de 2 M CHF (1,8 M EUR) en faveur du Français.
 

« En ce qui concerne le paiement qui a été effectué en ma faveur, je désire clarifier que ce montant m'a été versé pour le travail que j'ai accompli de manière contractuelle pour la Fifa et je suis satisfait d'avoir pu éclaircir ce point envers les autorités », explique Platini dans son communiqué transmis à l'AFP vendredi soir.

18h40: En cas d'intérim, Hayatou prendrait la tête de la Fifa


Le Camerounais Issa Hayatou, le patron du foot africain depuis 1988 qui succéderait par intérim à Joseph Blatter si ce dernier partait, a dans son bilan la première Coupe du monde en Afrique (2010) et une image trouble.
 

L'ancienneté dans la gouvernance du foot mondial du président de la Confédération africaine (CAF) lui confère le titre de « vice-président senior » de la Fifa et le droit de s'asseoir dans le fauteuil de Blatter en cas de vacance ou d'empêchement.
 

Hayatou, 69 ans, par ailleurs président de la commission des finances de la Fifa, l'avait déjà fait à l'occasion de la cérémonie électorale qui avait conduit Sepp Blatter à un cinquième mandat à Zurich, lors du fameux congrès du printemps dernier.

18h30: Blatter « coopère »

 

Le président de la Fifa, Joseph Blatter, visé par une procédure pénale en Suisse, « coopère » et il n'y a pas eu de « mauvaise gestion », a affirmé vendredi son avocat.

« M. Blatter coopère et nous sommes sûrs que quand les autorités suisses auront la possibilité de vérifier les documents et les preuves, ils verront que le contrat a été préparé dans les règles par le personnel de la Fifa (...) et qu'il n'y a pas eu de mauvaise gestion », a indiqué Richard Cullen dans un communiqué.

18h10: Michel Platini risque-t-il quelque chose? 

Pour l'instant, c'est bien évidemment impossible à dire, mais rien ne porte à le croire. Selon des informations de Reuters, le président de l'UEFA aurait lui-même donné à la justice Suisse l'information de la transaction de 2 millions de Francs Suisses qui lui auraient été versés. Il était simplement entendu aujourd'hui en tant que « en qualité de personne appelée à donner des renseignements ».

Platini étant actuellement en campagne pour se faire élire à la place même de Sepp Blatter, il y a de grandes chances qu'il prenne assez rapidement la parole pour s'expliquer.

17h50: Qu'est-ce qu'une gestion déloyale en droit suisse?

Un peu plus de précision sur les faits qui sont reprochés à Sepp Blatter. «La gestion déloyale en droit suisse constitue une forme d’abus de biens sociaux en droit français. Et ce qu'on appelle le paiement déloyal est un versement susceptible de constituer un acte de gestion déloyale», nous explique Grégoire Mangeat, vice-bâtonnier de l'Ordre des avocats de Genève, spécialisé en droit pénal des affaires.

17h38: Un document expliquant le contrat douteux entre Blatter et Warner
 

Début septembre, la télévision alémanique suisse avait publié des documents prouvant la vente par la Fifa à Jack Warner des droits de diffusion télévisuelle des Coupes du monde 2010 et 2014 à des prix considérés comme plus bas que le marché, notamment par l’homme d’affaires Jaimie Fuller. Les deux seuls signataires du contrat, selon les documents présentés, sont Blatter et Warner, alors vice-président de la Fédération internationale de football (FIFA) et président de la Confédération de football d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale (CONCAF). Dans cette enquête, la professeure de droit Monika Roth estime que ceci peut s'apparenter à de l'abus de confiance et relever du droit pénal, à condition qu'il soit prouvé qu'il s'agit bien d'une vente à un prix plus bas que le marché et donc d'un prix d'ami. «Cela signifie que le procureur doit ouvrir une procédure dans tous les cas», précisait-elle alors.

17h30: La procédure d'extradition de Jack Warner doit quand même se poursuivre

Avec ces rebondissements, les avocats de Jack Warner ont demandé un vice de forme dans la procédure d'extradition de leur client. Mais le magistrat Mark Wellington, a estimé que la procédure devait se poursuivre. Pour rappel, la justice trinidadienne a fixé vendredi au 2 décembre la date de l'audience sur l'extradition aux Etats-Unis de l'ancien dirigeant.

17h24: Un autre fait reproché à Sepp Blatter

Le ministère public suisse, en plus du paiement à Platini, soupçonne également Blatter d'avoir signé un autre contrat défavorable à la Fifa avec l'Union caribéenne de football. Dont le président était le désormais Jack Warner, pièce-maîtresse de tout ce scandale de corruption.

17h20: Le communiqué du ministère public suisse

 

17h10: Le «paiement déloyal» correspond à un abus de bien social

Nous avons contacté un journaliste suisse pour savoir ce que signifiait le terme «paiement déloyal». Cela se rapproche dans la justice française de l'abus de bien social. Plus précisément, le paiement déloyal est le moyen de parvenir à cet abus de bien social.

17h05: La Fifa réagit par communiqué

La Fédération internationale vient de réagir par un communiqué, que vous pouvez retrouver ici. En résumé, elle assure avoir coopérer pleinement avec l'OAG (Office of the Swiss Attorney General) en lui fournissant tous les documents nécessaires. Et qu'elle va continuer à le faire. Elle a ouvert ses bureaux aux enquêteurs ce vendredi pour leur perquisition. Pas d'informations supplémentaires pour le moment.

17h01: Ce que l'on apprend du communiqué du cabinet du procureur général

Voilà ce qu'on peut traduire du communiqué: Le président de la Fifa, Sepp Blatter, visé par une procédure pénale pour «gestion déloyale» et «abus de confiance», est soupçonné d'avoir effectué «un paiement déloyal» de 2 millions de francs suisses à Michel Platini pour un travail effectué entre 1999 et 2002. La transaction aurait eu lieu en 2011. Vendredi, des enquêteurs ont « auditionné Joseph Blatter en qualité de prévenu »  et « en parallèle, Michel Platini a été entendu en qualité de personne appelée à donner des renseignements », a précisé le communiqué de la justice suisse.

16h55: Le post Facebook en question.

 

FIFA Statement on the criminal investigation into Sepp Blatter: "Since 27 May 2015, FIFA has been cooperating with the...

Posted by Rob Harris on Friday, September 25, 2015

 

16h50: Un journaliste de Reuters publie le communiqué du cabinet du procureur concernant l'enquête sur Blatter

Rob Harris, journaliste chez Reuters, a publié sur son compte Facebook la version complète de la déclaration de la Fifa sur l'enquête dont fait l'objet son président. C'est à retrouver par ici: https://t.co/l50dbK6LR6
On vous prépare une traduction de tout ça. 

16h45: Michel Platini aurait participé directement à la procédure

Selon Reuters, c'est Platini lui-même qui aurait fourni la preuve de ce paiement, à la demande des enquêteurs.

16h43: Blatter soupçonné d'un «paiement déloyal» de 2 millions de francs suisses en faveur de Michel Platini

Le paiement aurait eu lieu en février 2011, pour un travail effectué par Platini entre 1999 et 2002.

16h42: La première nouvelle, c'est qu'une procédure pénale a été ouverte contre Sepp Blatter.

16h40Bonjour à tous. Le scandale de la Fifa prend une nouvelle tournure ce vendredi. On va compiler toutes les infos par ici.

Le scandale qui secoue la Fifa prend une toute nouvelle ampleur ce vendredi. Sepp Blatter, qui devait donner une conférence de presse pour évoquer le cas de son désormais ex-bras droit Jérôme Valcke dans l'après-midi, a annulé sa venue devant les médias au dernier moment. Peu après 16h, l'explication est tombée: celui qui est toujours président de la Fédération internationale a vu une procédure pénale ouverte contre lui par un procureur suisse. Il est soupçonné d'«un paiement déloyal» de 2 millions de francs suisses en faveur de Michel Platini.

>> Tous les événements de ce vendredi sont à suivre dans ce live