PSG: Les 10 trucs à retenir de la présentation de Di Maria

FOOTBALL L'Argentin a été présenté ce jeudi...

Romain Baheux

— 

Angel Di Maria lors de sa présentation à Paris le 6 août 2015.
Angel Di Maria lors de sa présentation à Paris le 6 août 2015. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Après avoir fait poiroter tout le monde pendant des jours, Angel Di Maria s’est au moins pointé à l’heure à sa présentation au Shangri-La, grand hôtel niché dans le 16e arrondissement de Paris. Flanqué du président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, le milieu offensif (27 ans) s’est exprimé sur son transfert durant une bonne vingtaine de minutes. Voilà ce que l’on en a gardé.

Son transfert a été une énorme galère

Le feuilleton Di Maria vous a semblé interminable ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Dès le début de la conférence de presse, Nasser a insisté sur les difficiles négociations pour acquérir l’ex-joueur de Manchester United. « Beaucoup de grands clubs étaient intéressés. Ça n’a pas été facile. On était au téléphone tout le temps. » Ça y est, c’est enfin réglé.

Il vient pour gagner la Ligue des champions

Neuf. Ne cherchez pas, on a compté le nombre de fois où la recrue parisienne a parlé de la Ligue des champions et/ou de son ambition de la remporter. Histoire que ce soit bien clair, le président du PSG en a remis une couche à plusieurs reprises. En même temps, à 63 millions d'euros de transfert et 10 millions de salaire annuel, on se doutait qu’il ne venait pas pour un quart de finale de Coupe de la Ligue à Reims. Et puis la C1, il sait comment faire lui qui l’a gagnée en 2014 avec le Real.

Il compte jouer d’ici la fin du mois

Le voir en costume c’est bien, sur un terrain c’est mieux. Problème, l’Argentin se pointe en France avec une blessure à la cuisse, contractée en finale de la Copa America perdue contre le Chili début juillet. « J’ai effectué la visite médicale et la lésion s’est grandement améliorée. Je n’ai pas pu m’entraîner depuis un certain temps mais d’ici deux à trois semaines, je devrais rejouer à nouveau. » Ça nous amène à un déplacement à Montpellier le 21 août ou une visite à Monaco le 30.

Tom Cruise a salué son arrivée

Enfin, pas l’acteur américain personnellement mais la Paramount, qui a profité de la venue de l’Argentin pour faire la réclame de Mission Impossible Rogue Nation, dans les salles obscures à partir de mercredi. On dit 15h30 au MK2 Nation, Angel ?

Il retrouve ses potes

S’il ne devrait plus beaucoup jouer, Ezequiel Lavezzi aura au moins un copain supplémentaire dans l’effectif parisien. « C’est mon ami en sélection depuis 2008. Il me parlait de Paris et de ce club depuis longtemps », a expliqué le nouveau venu. Dans la capitale, Di Maria retrouvera aussi David Luiz, croisé au Benfica Lisbonne.

Il ne connaît rien à la Ligue 1

Il a bien essayé de faire illusion en sortant deux ou trois généralités polies sur le niveau des équipes et la difficulté du championnat de France. Dans les faits, Angel Di Maria ne connaît pas la Ligue 1 (mais elle le connaît, comme dirait Zlatan) en témoigne sa déclaration sur ses soirées télé. Soyons honnêtes, c’est plutôt logique.

Manchester ne lui a pas plu

« Les choses ne se sont pas bien passées à Manchester pour différentes raisons. » Comprendre : dans le nord de l’Angleterre, Angel Di Maria a été victime d’un home-jacking, n’a pas été soutenu outre mesure par son entraîneur Louis Van Gaal et a réalisé une saison très mitigée. Comme le souvenir qu’il gardera de MU.

Nasser ne veut pas vendre Thiago Motta (ni Zlatan)

Si Salvatore Sirigu a un bon de sortie, il n’en va pas de même pour tout le monde. Convoité par l’Atlético Madrid à un an de la fin de son contrat, Thiago Motta ne partira pas. « Il va rester, a glissé Nasser Al-Khelaïfi. C’est simple non ? » Même réponse pour Zlatan Ibrahimovic. Officiellement, le PSG n’est donc pas vendeur.

Di Maria porte pas trop mal le costard

C’est une considération purement personnelle, on peut en débattre.

La tranquillité du 16e arrondissement a été perturbée

Trois véhicules de police en faction, des barrières devant le Shangri-La et une centaine de supporters présents pour l’acclamer. Angel Di Maria, l’homme qui réveille l’un des arrondissements les plus huppés de la capitale.