Racisme dans le métro: Cinq ans d’interdiction de stade pour les supporters de Chelsea qui avaient empêché un homme noir de monter

FOOTBALL Richard Barklie ne reverra pas les tribunes pour un long moment…

B.V.
— 
Une vidéo diffusée par le Guardian en Grande-Bretagne montre les supporteurs de Chelsea repousser un passager noir dans le métro parisien le 17 février 2015
Une vidéo diffusée par le Guardian en Grande-Bretagne montre les supporteurs de Chelsea repousser un passager noir dans le métro parisien le 17 février 2015 — - Guardian

Fini les déplacements en Ligue des champions et les matchs du samedi à Stamford Bridge. Richard Barklie, reconnu coupable d’avoir empêché Souleymane Sylla d’entrer dans une rame de métro en raison de sa couleur de peau, a été interdit de stade pour cinq ans par la justice anglaise. Ancien policier et militant des droits de l’homme, ce supporter de Chelsea de 50 ans a été filmé le jour du match de Ligue des champions entre son club et le PSG en train de pousser un homme noir hors du train et de chanter, avec son groupe : « Nous sommes racistes, nous sommes racistes, et c’est qu’on aime ».



Richard Barklie a reconnu avoir repoussé Souleymane Sylla deux fois, mais a plaidé « l’agressivité » de ce dernier, qui essayait de pénétrer dans un wagon plein. Une défense non retenue par le juge Gareth Branston, qui a conclu que l’ancien policier s’était comporté de « manière menaçante » et avait un comportement « agressif et un comportement agité ».

Selon le Telegraph, John Parsons, un autre supporter de Chelsea présent dans le métro ce jour-là, a lui aussi reçu cinq ans d’interdiction de stade. Jordan Munday en prend lui pour trois ans.