Fifa: Une ONG veut une commission indépendante pour mettre fin à la «culture de la corruption»

FOOTBALL Selon Transparency International, il faut revoir toute la gouvernance de la Fifa..

N.C. avec AFP

— 

Le président de la FIFA Sepp Blatter à l'issue d'une conférence de presse, à Zurich le 2 juin 2015
Le président de la FIFA Sepp Blatter à l'issue d'une conférence de presse, à Zurich le 2 juin 2015 — Valeriano di Domenico AFP

Une «commission indépendante» doit mettre fin à la «culture de la corruption» qui gangrène la Fifa, engluée dans un vaste scandale de corruption, a estimé mercredi l'ONG Transparency International. «La Fifa s'est vu adresser un carton rouge à plusieurs reprises et pourtant, elle a toujours échoué à se réformer», dénonce dans un communiqué Cobus de Swardt, directeur de cette ONG basée à Berlin et spécialisée dans la lutte contre la corruption.

Transparency lance cet appel pour une «réforme indépendante» de la Fifa conjointement avec l'ONG Avaaz, la Confédération internationale des syndicats et le groupe de pression «New Fifa now» («Une nouvelle Fifa maintenant»), précise le communiqué.

«La Fifa a une dette envers les fans et les joueurs»

«Il faut une commission de réforme indépendante et la Fifa doit changer (...) La Fifa a une dette envers les fans et les joueurs et doit changer maintenant», poursuit le patron de l'ONG qui dénonce la «culture de la corruption qui a englouti l'organisation».

Le rôle de cette commission serait de «revoir, de développer et d'appliquer la constitution de la Fifa, ses statuts et ses codes, de nouveaux accords de gouvernance et d'adhésion (...) et de mener de nouvelles élections», insiste encore Transparency.

Secouée depuis plusieurs semaines par ce scandale, la Fifa tient lundi prochain à Zurich un comité exécutif extraordinaire durant lequel sera fixée la date du congrès pour élire le successeur de Sepp Blatter, contraint à la démission début juin, quelques jours après sa réélection.