Quand Cristiano Ronaldo sert à baptiser une galaxie

FOOTBALL La plus brillante de l'Univers en plus...

R.B.

— 

Cristiano Ronaldo avec le Real Madrid le 17 mai 2015.
Cristiano Ronaldo avec le Real Madrid le 17 mai 2015. — Manu Fernandez/AP/SIPA

D'accord, Cristiano Ronaldo possède l'un des plus gros melons du football mondial. A sa décharge, on ne l'aide pas beaucoup. Par exemple, on aurait pu éviter de baptiser une galaxie en son nom. Si, si. Le journal portugais DN Ciência a interrogé David Sobral, de l'Institut d'astrophysique et des sciences de l'espace. Le chercheur révèle que lui et son équipe ont découvert une très lointaine galaxie, la plus brillante jamais recensée, et ont décidé de l'appeler «CR7».

Le pire, c'est que ça se justifie. Le surnom de l'attaquant du Real Madrid est l'abréviation de Cosmos, la zone de l'univers de la découverte, et de Redshift 7, une unité de distance spatiale. On mélange ça, et ça donne «CR7». Un bel hommage au joueur, qui était alors sur le point de remporter le troisième Ballon d'Or de sa carrière.