Ligue des champions: Le Barça va-t-il perdre Luis Enrique, l’entraîneur du triplé?

FOOTBALL Le technicien espagnol a évoqué la possibilité d’un départ après la finale de la C1…

R.B.

— 

Luis Enrique lors de Barcelone-Turin le 6 juin 2015.
Luis Enrique lors de Barcelone-Turin le 6 juin 2015. — Martin Meissner/AP/SIPA

En temps normal, on retient de l'entraîneur d'un triplé une course folle vers ses joueurs, un passage tout habillé dans les douches du vestiaire ou des larmes de joie. Rien de tout ça avec Luis Enrique. Quelques minutes après le sacre européen du Barça contre la Juventus Turin (3-1) samedi, le technicien espagnol a plombé l’ambiance en glissant qu’il venait peut-être de s’asseoir sur le banc catalan pour la dernière fois.

Ligue des champions : Patrice Evra bat un record dont il se serait bien passé

« La vérité, c’est que je n’ai pas encore décidé, a-t-il expliqué samedi à Berlin. Le temps des décisions viendra. Pour l’instant, je veux remercier tous les gens qui m’ont aidé depuis mon arrivée. La saison a été difficile. » Si son club a réalisé un exercice exceptionnel, l’intéressé, dont les relations avec Messi et Neymar n’ont pas été toujours simples, n’a pas vécu un exercice tranquille. En janvier, une défaite contre la Real Sociedad l’avait mis à quelques mètres de la porte avant que ses hommes ne le sauvent en se reprenant avec la fin de saison que l’on connaît.

Dans les hautes sphères, tout n’est pas simple non plus en Catalogne. A l’origine de sa venue il y a un an, son ancien équipier Andoni Zubizarreta a été éjecté de son poste de directeur sportif en début d’année. Les élections anticipées à la présidence, qui devraient être bientôt convoquées, le mettent sous la menace de l’arrivée de nouveaux dirigeants et d’un grand coup de balai. Sous contrat jusqu’en 2016, Luis Enrique va aussi devoir composer avec l’interdiction de recrutement jusqu’en janvier. Bref, le sextuplé du Barça de Guardiola de 2009 peut encore être égalé. Mais avec qui aux commandes ?