Corruption à la Fifa: Blatter «doit se retirer» selon Transparency International

FOOTBALL L'ONG attaque le président de la Fifa...

A.M. avec AFP

— 

Sepp Blatter en Russie en janvier 2015.
Sepp Blatter en Russie en janvier 2015. — Dmitry Lovetsky/AP/SIPA

Il est lui aussi dans la tourmente. Après les arrestations à la Fifa, Sepp Blatter doit «se retirer». C'est ce que réclame l'ONG Transparency International dans un communiqué publié mercredi. «Ces scandales ont eu lieu sous la surveillance de Sepp Blatter», dénonce l'ONG basée à Berlin et spécialisée dans la lutte contre la corruption. «Pour le bien des supporters et la bonne gouvernance du football, il est temps qu'il se retire», poursuit-il.

L'élection à la présidence de la Fifa, prévue vendredi, doit être «suspendue», poursuit Transparency International. Elle «n'est pas crédible si elle est souillée par ces allégations» de corruption, a ajouté M. de Swardt, selon lequel de nouvelles élections doivent être convoquées afin de marquer «une nouvelle ère au sein de la Fifa».

Suivez toutes les infos sur les affaires à la Fifa en direct

Quatorze personnes (neuf membres ou anciens membres de la Fifa et cinq dirigeants d'entreprises de marketing sportif liées à la Fifa) sont mises en cause par la justice américaine, qui a mené mercredi une série d'interpellations à Zurich, où sept suspects ont été arrêtés.

Dans une procédure distincte, le parquet suisse a annoncé avoir saisi des documents électroniques au siège de la Fifa à Zurich, dans le cadre d'une procédure pénale contre X pour soupçon «de blanchiment d'argent et gestion déloyale» entourant les attributions des Coupes du monde de football de 2018 et 2022. Cette procédure, ouverte depuis le 10 mars, n'avait pas été rendue publique jusqu'à aujourd'hui.