Reims-OL: Revivez la victoire de Lyon en Champagne

FOOTBALL Hubert Fournier retrouve son ancien club...

R. B.

— 

Lyon's French midfielder Nabil Fekir (R) and Lyon's French forward Alexandre Lacazette (L) react after scoring a goal during the French L1 football match between Montpellier and Lyon on March 8, 2015 at the La Mosson Stadium in Montpellier, southern France. AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
Lyon's French midfielder Nabil Fekir (R) and Lyon's French forward Alexandre Lacazette (L) react after scoring a goal during the French L1 football match between Montpellier and Lyon on March 8, 2015 at the La Mosson Stadium in Montpellier, southern France. AFP PHOTO / PASCAL GUYOT — AFP

REIMS-OL: 2-4

Buts: Peuget (13e), Charbonnier (90e+2) ; Tolisso (2e), Lacazette (6e), Njie (20e), Tacalfred (90e, csc)

23h: BONNE SOIREE. A bientôt.

22h58: Allez, on vous laisse, c'est l'heure d'aller vous coucher.

22h55: L'OL redevient leader en attendant PSG-Metz mardi.

22h51: ET C'EST FINI. VICTOIRE DE LYON SUR LA PELOUSE DE REIMS.

90e+2: ET LE BUT REMOIS PAR CHARBONNIER DE LA TETE SUR CORNER.

90e: ET LE CSC DE REIMS. TACALFRED LOBE SON PROPRE GARDIEN.

88e: Nabil Fekir a la tête dans les mains et semble ailleurs sur le banc lyonnais. Monsieur regrette de ne pas avoir marqué ?

86e: L'OL fait n'importe quoi offensivement, à l'image de Yattara à l'instant.

84e: Tout ce qu'on aime.

82e: Joli contre lyonnais qui aboutit par une frappe catapultée bien au-dessus de Clinton Njie. Mon héros.

81e: Allez, entrée de Malbranque à la place de Nabil, qui essuie quelques sifflets.

80e: Euh.... Fekir ? Tu visais ton pote en tribune sur ce coup franc ?

79e: Ah ah.

77e: OH LE SAUVETAGE DE TACALFRED SUR LA LIGNE. Belle action lyonnaise.

74e: Sérieux, elle est pas terible votre seconde période les mecs. Heureusement que vous affrontez Reims qui est aussi dangereux qu'un caniche sans dent.

71e: On apprécie l'effort de l'OL pour nous amener en douceur dans nos lits.

68e: Ah ça y est, les Lyonnais sortent de leur camp. Ils sont là les leaders.

66e: Ben faut faire gaffe les gars.

65e: ET LE POTEAU DE DEVAUX DE LA TETE. Attention l'OL.

65e: Bon, Lyon est clairement moins bien là, même si Reims n'est pas très dangereux.

64e: Il faisait la gueule en sortant en attendant.

62e: Lyon passe la majorité du temps dans son camp. On voit que l'OL veut gérer mais ses attaquants ratent quelques trucs.

60e: Le PSG accueille Reims à la dernière journée. Autant dire qu'il vaudrait mieux pour l'OL qu'il soit devant Paris à ce moment là.

58e: ET LA BARRE POUR REIMS. La tête de Devaux claque sur le montant lyonnais même si Lopes semblait dessus.

55e: Ouch.

53e: Il est bien ridicule Diego ce soir. Pauvres supporters rémois.

51e: Elle est là la stat de la soirée.

49e: Incroyable, Reims a réussi à ne pas prendre de but dans les quatre premières minutes de la seconde période.

47e: Va falloir serrer les boulons les stadistes.

46e: ON REPART.

21h49: C'EST LA PAUSE. L'OL régale.

44e: Vous pensez que l'on va voir d'autres buts d'ici la fin du match? Exprimez-vous dans les commentaires mes lapins.

42e: Au fait, Lyon est de nouveau leader. Je pensais que ça allait de soi mais je précise.

39e: Je veux bien que vous voulez faire comme le PSG mais évitez de blesser vos joueurs quand vous êtes dans un match facile.

36e: Et encore Clinton Njie qui crée le danger. Dans tous le bons coups (désolé pour le cliché).

33e: Sacré Nabil.

31e: Oh Fekir, ce que tu as encore mis à la défense sur ce coup. Dommage que ça ne soit pas allé au bout.

29e: OH. Lopes se troue en boxant la balle en direction des pieds de Diego. Heureusement pour l'OL, le Brésilien fait n'importe quoi et ne cadre pas.

28e: Tout n'est pas réussi hein mais il y a toujours la volonté de faire quelque chose de beau. Ca fait plaisir.

26e: C'est pas terrible en effet.

24e: Quel panard cette équipe lyonnaise, même si Reims est bien faible.

21e: Ca c'est non en revanche.

19e: ET LE BUT DE CLINTON NJIE SUR UN BON CENTRE DE BEDIMO.

16e: Agité l'ami Lopes.

14e: Par l'intermédiaire de Peuget qui remet Reims en route (vous l'avez?).

13e: ET LE BUT DE REIMS! MAIS QUEL MATCH DE DINGUE.

9e: Sauvetage sur la ligne de Reims sur cette tentative de Tolisso. A la rue complet les Champennois.

7e: Bien joué mon grand.

6e: ET LE DEUXIEME BUT LYONNAIS PAR LACAZETTE. QUELLE ENTAME.

4e: Bien joué Reims. Des adversaires crédibles.

2e: ET LE BUT DE LYON SIGNE TOLISSO. BOUM D'ENTREE.

1ere: ET C'EST PARTI.

20h56: Et celle de Reims.

20h52: Je vous mets les compos d'équipe. Lyon, avec Grenier titulaire.

20h50: BONSOIR TOUT LE MONDE. Bienvenue pour ce Reims-Lyon.

«Rassurez-vous, on ne va pas se taper dessus!» Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, a même annoncé qu'il serrerait «sans arrière-pensée» la main d'Hubert Fournier, son ancien entraîneur, qui a passé cinq saisons sur le banc rémois avant de rompre son contrat (qu'il avait pourtant prolongé) et de filer à Lyon à l'intersaison. Pari réussi puisque Fournier est aujourd'hui à la tête d'une génération de talents en course pour le titre de champion de France. Et après la démonstration du PSG sur Lille samedi (6-1), ça passe obligatoirement par une victoire ce dimanche soir à Auguste-Delaune, à l’occasion de la 34e journée de Ligue 1. En cas de succès, la bande à Fournier reprendrait la place de leader et enfoncerait un peu plus le Stade de Reims, 17e et premier non relégable.

>> Parce que l’OL peut reprendre les commandes de la L1, venez suivre ce Reims-Lyon à partir de 20h50 avec nous.