Le parquet ouvre une enquête après Bastia-Nice

FOOTBALL Après des incidents ayant impliqués des supporters...

A.M. avec AFP

— 

Les supporters de Bastia avant un match contre Nice, le 7 mars 2015.
Les supporters de Bastia avant un match contre Nice, le 7 mars 2015. — PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bastia à la suite de la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Nice, qui a donné lieu samedi à des incidents impliquant des supporteurs, a-t-on appris mercredi auprès du procureur de la République de Bastia. Cette enquête de flagrance porte notamment sur «des jets de projectiles lors de corners et d'une bombe agricole à l'arrivée du bus de l'équipe adverse», a précisé le procureur Nicolas Bessone. Le SC Bastia a par ailleurs déposé plainte contre X à la suite du jet de projectiles sur le terrain, qui avait entraîné à deux reprises l'interruption de la rencontre pendant quelques minutes.

«Canal + qui (...) a réalisé des sujets entièrement à charge»

La Commission de discipline de la Ligue professionnelle de football (LFP) est susceptible ce jeudi et «au regard de la gravité des faits observés de prononcer des mesures conservatoires à l'encontre du club», a déclaré dans un communiqué le SC Bastia, qui a reçu une notification par courrier de la LFP. Face à cette menace, les dirigeants bastiais ont demandé à être auditionné en urgence au cours de la prochaine réunion de la commission de discipline.

Ils ont par ailleurs fustigé «la couverture médiatique de la rencontre effectuée par plusieurs médias, notamment par une équipe de Canal + qui (...) a réalisé des sujets entièrement à charge». Le SC Bastia sera de nouveau convoqué le 25 mars pour une autre affaire, l'envahissement du terrain à Monaco par ses supporters à l'issue de la qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue.