Chelsea-PSG: Souleymane, la victime des supporters racistes de Chelsea, «ne dort plus la nuit»

FOOTBALL Le Franco-Mauritanien avoue être traumatisé…

B.V.

— 

Souleymane Sylla, victime d'un incident raciste causé par des supporteurs de Chelsea mardi dans le métro parisien, pose à Paris le 20 février 2015
Souleymane Sylla, victime d'un incident raciste causé par des supporteurs de Chelsea mardi dans le métro parisien, pose à Paris le 20 février 2015 — Patrick Kovarik AFP

Les semaines passent, mais il n’oublie pas. Souleymane, devenu célèbre bien malgré lui en étant la victime des supporters racistes dans le métro parisien avant PSG-Chelsea, avoue être toujours très marqué par l’événement. Au matin du match retour, le Franco-Mauritien de 33 ans s’est exprimé sur RTL, assurant toujours vivre «dans l’angoisse». «La nuit je ne dors plus, explique-t-il. J’entends les voix de ces gens qui m’ont poussé à cause de la couleur de ma peau. Je ne peux plus aller au travail. Je vis dans le racisme mais c’est la première fois que je vois un médecin pour lui demander des médicaments pour me calmer».

Invité par José Mourinho himself à Stamford Bridge pour le match retour, Souleymane a coupé tout net: «Je ne partirai pas. Ce n’est pas avec un bout de papier qu’on va m’acheter. Je ne suis pas un enfant. C’est comme si on vous poussait et qu’on vous disait de regarder des dessins animés pour oublier.»