Acte raciste dans le métro parisien: La LFP envisage de se porter partie civile

JUSTICE La Ligue de football indique dans un communiqué qu'elle pourrait se porter partie civile aux côtés de la victime...

N.C.

— 

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, lors d'une conférence de presse à Paris le 18 novembre 2014
Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez, lors d'une conférence de presse à Paris le 18 novembre 2014 — Miguel Medina AFP

L'incident raciste dans le métro parisien impliquant des supporters de Chelsea n'a pas fini de faire parler. Ce jeudi, la Ligue de football professionnel a indiqué qu'elle «examinait la possibilité» de se porter partie civile aux côtés de la victime, qui a porté plainte plus tôt dans la journée.

«Ce qui s’est passé est intolérable, déclare Frédéric Thiriez dans le communiqué de la Ligue. Le football doit lutter au quotidien contre le racisme. C’est une priorité et c’est au nom de cette priorité que la LFP, bien qu’elle ne soit pas organisatrice du match, souhaite se porter partie civile. Je salue la réactivité des autorités anglaises et du club de Chelsea, à nos côtés dans ce combat.»