Ligue 1: Une semaine après OL-PSG, Jean-Michel Aulas n’a toujours digéré l’arbitrage

FOOTBALL Le président de l’OL en a remis plusieurs couches sur Twitter…

B.V.

— 

Jean-Michel Aulas à Monaco le 1er février 2015.
Jean-Michel Aulas à Monaco le 1er février 2015. — BEBERT BRUNO/SIPA

Il faut passer à autre chose maintenant, Jean-Michel. Toujours marqué par l’arbitrage de M. Turpin dimanche soir lors du choc entre Lyon et le PSG (1-1), le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas en a rajouté plusieurs couches, à froid, sur Twitter. «En y réfléchissant longuement je trouve vraiment inéquitable l’arbitrage de dimanche dernier: erreurs d’arbitrage non reconnues c’est triste», explique-t-il entre autres.

S’estimant «lésé», le président de l’OL part dans une démonstration très légèrement douteuse, et pas du tout, mais alors pas du tout de mauvaise foi. «Les penalties en notre faveur auraient été sifflés à 90%. Les penalties contre ne l’auraient jamais été à 90%. Et jamais à retirer à 100%». Avant de conclure: «Il ne reste qu’à espérer qu’il ne manquera pas à l’OL deux points en fin de saison pour attendre ses objectifs». Si le but est de mettre la pression sur les arbitres, on a vu comment ça a fini la semaine dernière.