Coupe de la Ligue: Sans forcer, le PSG s'impose à Lille (0-1) et retrouve la finale

FOOTBALL Une mine de Maxwell a suffi...

François Launay, à Lille

— 

Autour de Maxwell, les Parisiens célèbrent leur victoire face à Lille, le 3 février 2015
Autour de Maxwell, les Parisiens célèbrent leur victoire face à Lille, le 3 février 2015 — DENIS CHARLET / AFP

Sans trembler, forcer ni briller, Paris s’est qualifié mardi soir pour sa deuxième finale de coupe de la Ligue d’affilée. Vainqueur à Lille (0-1), le PSG défendra son titre le 11 avril au stade de France contre Monaco ou Bastia qui s’affrontent ce mercredi dans l’autre demi-finale. Critiqué pour son fonds de jeu moins flamboyant que la saison passée, Paris se contente de gagner pour faire taire les sceptiques. Le succès en terre nordiste est d’ailleurs le sixième d’affilée toutes compétitions confondues.

Une mine de Maxwell a suffi

A cinq jours d’un choc de Ligue1 sur la pelouse du leader lyonnais, le PSG n’a pas forcément enlevé tous les doutes qui l’escortent depuis le début de saison. Mais peu importe la manière pour une équipe toujours en course dans quatre compétitions différentes. Et si ce Paris-là est ennuyeux, que dire alors de l’équipe lilloise. Largué en championnat où il est noyé dans le ventre mou (13e), le LOSC misait sur la coupe de la Ligue pour sauver sa saison. Raté pour les hommes de René Girard passés au travers de cette demi-finale. Pas d’occasion, deux tirs cadrés, le LOSC a confirmé son néant offensif aperçu depuis le début de saison.

>> Revivez les temps forts du match Lille - PSG par ici

 

Du coup, le PSG n’a pas eu besoin de forcer son talent. Après un bon début de match, Maxwell, bien servi par Cavani, a envoyé une mine dans la lucarne de Vincent Enyeama (26e). Suffisant pour se qualifier. Paris a fait le minimum mais Paris est déjà en finale d’une coupe nationale. Pas mal pour une équipe qui semble encore en rodage.