Présidence de la Fifa: David Ginola n'a pas obtenu les parrainages nécessaires

FOOTBALL L'ancien joueur de l'équipe de France briguait le poste de Sepp Blatter....

J.L. avec AFP

— 

L'ancien footballeur du PSG David Ginola figure sur une liste à Sainte-Maxime.
L'ancien footballeur du PSG David Ginola figure sur une liste à Sainte-Maxime. — Kieran McManus/BPI/REX/REX/SIPA

David Ginola n'a «pas obtenu dans les délais les cinq parrainages nécessaires», et ne sera «malheureusement pas en situation d'aller au bout» de sa «candidature pour la présidence de la Fifa», a annoncé l'ex-joueur du Paris SG dans un communiqué transmis à l'AFP vendredi. Il reste cinq candidats déclarés, Joseph Blatter, président en exercice et grand favori, l'ancien Ballon d'Or Luis Figo, le Prince Ali, un des vice-présidents de la Fifa, Michael van Praag, président de la Fédération néerlandaise, et Jérôme Champagne, ex-vice secrétaire général de la Fifa.

Figo toujours partant

Blatter n'a pas eu de problème pour avoir ses parrainages. Figo, le Prince Ali et Van Praag ont indiqué les avoir. Champagne, a juste indiqué: «Je communiquerai le moment venu sur ce point.»

«Contrairement à ce que j'ai entendu ici ou là, ma candidature, je ne la retire pas, a tenu à préciser Ginola. Je me suis battu jusqu'au dernier instant pour obtenir ce droit à faire campagne pour plus de transparence, plus d'égalité et plus de démocratie à la Fifa. Mais les confirmations que j'attendais (jeudi) soir ne sont pas venues dans la nuit. Aujourd'hui, mes sentiments sont mêlés. Il y a de la déception, bien sûr. De la colère, aussi», a ajouté l'ancien joueur de Newcastle.

La commission électorale de la Fifa doit valider, ou non, sous une dizaine de jours, les candidatures qui devaient être déposées avant jeudi minuit. Pour être recevable, il faut notamment avoir joué un rôle actif dans l'administration du football, à l'échelon national ou international, pendant deux de ces cinq dernières années, et avoir cinq parrainages de fédérations membres de la Fifa (209 au total).