Tour de France: Interrogé sur sa présence, Armstrong se paie Jalabert et Hinault

CYCLISME L'Américain n'aime vraiment pas se faire titiller sur le passé...

N.C.

— 

Lance Armstrong de retour dans l'entourage du Tour de France, le 16 juillet 2015.
Lance Armstrong de retour dans l'entourage du Tour de France, le 16 juillet 2015. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

Il avait promis de faire ça discrètement, mais ce n’est vraiment pas dans sa nature. De retour sur les routes françaises ce jeudi pour une œuvre caritative, Lance Armstrong n’a pas résisté aux micros tendus devant lui. D’abord pour revenir sur ses propos concernant Froome et les Sky, et puis pour réagir sur ceux de Thierry Braillard. « Je serais à sa place, j’irais dans un autre pays passer mes vacances. La façon dont il a trompé tous les amateurs de sports, tous les amateurs de cyclisme… Ce garçon n’a pas à être au bord des routes », avait déclaré le secrétaire d’Etat aux Sports.

L’art du sous-entendu

« Jalabert est là, Hinault est ici. Ils sont là, ils sont là ! C’est pareil, non ? (…) Vous comprenez ce que je veux dire ? C’est un dialogue logique. Pourquoi ? », a répondu l’Américain à RMC. Sous-entendu, les deux anciens coureurs français étaient eux aussi dopés, mais personne ne remet en cause leur présence dans l’entourage du Tour.

Il faudra rappeler à Armstrong que Hinault, cinq fois vainqueur de la Grande Boucle, n’a jamais été suspendu et que Jalabert, bien que cité par la commission d’enquête du Sénat sur une prise d’EPO, non plus. Contrairement à d’autres.