Rugby: Après l'échec des Bleus, Philippe Saint-André «assume»

RUGBY Le sélectionneur français veut «couper» avec le rugby pro après la douloureuse élimination contre la Nouvelle-Zélande...

A.M.

— 

Le manager du XV de France Philippe Saint-André, le 11 octobre 2015 à Cardiff.
Le manager du XV de France Philippe Saint-André, le 11 octobre 2015 à Cardiff. — GABRIEL BOUYS / AFP

Il a besoin de souffler. Après la déferlante néo-zélandaise samedi (62-13), Philippe Saint-André va prendre du recul. « Je vais couper, m’occuper de ma famille, ce sont les vacances scolaires. Je vais protéger les miens, surtout. (…) Pour l’instant, le rugby pro et la compétition, je vais couper », raconte « PSA » dans une interview à L’Equipe.

« Quand tu prends 60 points tu ne peux pas être fier »

Où il continue d’assumer ses échecs et sa méthode. « Quand tu prends 60 points comme ça, tu ne peux pas être fier. Mais on est un sport qui a ses valeurs, il faut rester digne dans la défaite comme dans la victoire. Après, je suis là, j’assume, j’ai accepté le poste, j’ai pris le paquet cadeau avec le ruban, tout ».

Être champion du monde, Saint-André y a pourtant cru, avec ses trois mois de préparation. « Je me voyais champion… euh… On s’est préparé pour l’être mais on est tombé sur des équipes meilleures. Je laisserai tous les intellectuels, les grands penseurs, analyser, re-analyser, et trouver… Je n’ai pas envie de prendre des faux-semblants, de ne pas assumer. Quand tu prends 60 points tu ne vas pas donner de leçons. Quand tu vois tous les quarts de finale, il y a un fonctionnement qui marche mieux que l’autre, malheureusement pour nous ».