Coupe du monde de rugby: Après le drame, les huit phrases qu’on ne veut plus jamais entendre sur le rugby français

RUGBY L’humiliation de Cardiff doit mettre fin à un certain nombre d’évidences sur le XV de France…

Julien Laloye

— 

Les Bleus ont totalement sombré en quarts de finale du Mondial.
Les Bleus ont totalement sombré en quarts de finale du Mondial. — Christophe Ena/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à Cardiff,

Cette semaine, déjà, le cœur n’y était plus. Chacun essayait tant bien que mal de croire au grand soir, comme en 99 et en 2007, mais il n’y avait rien dans ce groupe qui laissait penser à l’impossible. C’était normal qu’ils essaient de nous convaincre et de s’en convaincre, mais les Bleus n’ont jamais eu les moyens d’inquiéter les Blacks. La fessée mémorable infligée au XV de France doit remettre en cause beaucoup de croyances établies. Voilà ce qu’on ne veut plus entendre à propos du rugby français.

« On va gagner parce qu’on est Français »

Serge Blanco, ses métaphores montagnardes et ses adidas toujours au pied. L’agent de liaison de la Fédération n’a pas beaucoup parlé pendant cette Coupe du monde. Il a attendu jeudi dernier pour ressortir du placard à vieillerie les imprécations foireuses qui font tant de mal au XV de France. Comme si on battait la meilleure nation du monde juste « parce qu’on est français ».

« Avec trois mois de préparation, on va enfin pouvoir rivaliser avec les meilleurs »

Le mythe de la préparation au lait de zébus de combat élevé dans le grand froid sibérien a lui aussi vécu. Sur le pont depuis juillet pour se refaire une caisse physique, les Français ont explosé au bout de 65 minutes face à l’Irlande, avant d’avoir le capot ouvert au quart d’heure de jeu contre les Blacks.

« Les Bleus sont la bête noire des Blacks en Coupe du monde »

Sept matchs entre les deux équipes en Coupe du monde, et cinq victoires de la Nouvelle-Zélande. Si le rendez-vous doit se reproduire dans quatre ans ou dans huit, il sera temps d’arrêter de causer du passé et de le considérer pour ce qu’il est ; un immense coup de pot en 2007, et le meilleur match de l’histoire du XV de France en 99. Blacks ou pas blacks.

« Je suis convaincu que la France peut remporter le titre »

A force de nous le répéter, peut-être que Saint-André s’est lui aussi mis à croire à la fable qu’il raconte depuis quatre ans. A savoir qu’on allait voir ce qu’on allait voir lors de la Coupe du monde, même si les tournois d’avant sont tout pourris. Comme l’a dit Papé en zone mixte, avec ses contraintes actuelles, le XV de France ne sera jamais champion du monde.

« Vivement un nouveau staff qui nous permette d’envoyer du jeu »

Souvenez-vous novembre 2011. Tout le monde tombe sur Liévremont et son équipe indigne pourtant passée à un point du titre suprême, attendant avec impatience l’arrivée de PSA et des envolées au grand large. Pas la peine de croire que son remplacement par Novès va tout changé. Et on ne dit pas ça parce que l’ancien entraîneur toulousain semble dépassé depuis un petit moment.

« Le top 14 est le meilleur championnat du monde »

On a déjà tout écrit sur le top 14, son gouffre à fric, ses étrangers en nombre, son peu de place pour les jeunes français talentueux, et ses intentions de jeu aussi ambitieuses qu’un référendum interne organisé par le PS. Force est de constater qu’il n’aide pas l’équipe nationale à progresser.

« Les Français sont tellement imprévisibles, il faut s’attendre à tout »

On avait bien compris qu’ils nous prenaient pour des rigolos, mais même, entendre les Blacks nous raconter qu’ils craignaient les French flair plus tôt dans la semaine, quelle marrade. Ça fait bien longtemps que l’équipe de France est aussi prévisible qu’un bulletin météo d’Aberdeen en hiver. Nulle et renulle.

« Le groupe a décidé de passer en mode autogestion pour provoquer l’électrochoc »

Toute la semaine, on a espionné dans les couloirs du Celtic Manor pour savoir si la rébellion se préparait au sein du groupe afin d’organiser le grand soir au Millenium, comme en 2011, quand les Bleus s’étaient retrouvés en tong/Short/cravates pour se causer entre hommes. La recette semble épuisée. La prochaine fois, essayons plutôt d’avoir un projet de jeu qui marche.