Coupe du monde de rugby : Pourquoi les Bleus sont vexés des méchancetés qu’on dit sur eux

RUGBY Les joueurs du XV de France estiment que les médias français en font trop sur l’Irlande, le prochain adversaire des Bleus…

Julien Laloye

— 

Mathieu Bastareaud s'entraîne pour nous taper dessus.
Mathieu Bastareaud s'entraîne pour nous taper dessus. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial à Cardiff,

Ce n’est pas comme si on avait découvert une action à cinq passes du XV de France malgré un travail de fouille digne d’un archéologue égyptien, mais enfin, voilà un mystère de résolu. Pourquoi diable les Bleus s’échinaient-ils à nous traiter de mauvais français depuis jeudi et leur passage en zone mixte après le Canada ? C’est Yannick Nyanga qui a soulevé le lièvre. Il se trouve que les joueurs du XV de France n’ont pas du tout apprécié la façon dont a été relatée la victoire de l’Irlande sur la Roumanie dimanche dernier : « On n’a pas pu voir le match, on était dans le bus. Là, on regarde le score sur nos téléphones, ils font le même match que nous (44-10 contre 38-11), et on lit qu’ils ont été bien meilleurs. C’est rigolo quand même, non ? ».

Puisque 20 Minutes avait fait l’impasse sur ce fameux Irlande-Roumanie, le coupable ne pouvait que de notre ennemi intime, le liveur de l’équipe.fr. Mais non, rien d’infamant dans les commentaires, si ce n’est un très prudent « Les Roumains ont moins bien résisté que face aux Bleus ». Direction rugbyrama.fr, l’autre source d’info des Français, pense-t-on, et là banco. « Mais une chose est sûre, les joueurs de Joe Schmidt ont été bien meilleurs que les Bleus contre cette équipe roumaine », conclut le compte-rendu express de la rencontre.

Le live d'Irlande-Roumanie sur l'equipe.fr

La conclusion de l'article de rugbyrama.fr

On ne vous dit pas merci chers confrères. Depuis, Les Bleus nous resservent le couplet de la révolte permanente, seuls contre tous et surtout contre la mauvaise presse, accusée de n’être pas assez partisane. Le capitaine Papé avait allumé la mèche : « Les Irlandais sont tellement forts que lorsqu’ils battent la Roumanie avec le même score que nous, on dit qu’ils ont été excellents. Là, on a l’occasion de vous prouver que vous connaissez le rugby mais un peu moins que nous ». PSA a embrayé sur le même registre sarcastique : « Il paraît que l’Irlande a été exceptionnelle contre la Roumanie. Ils sont beaux, ils sont costauds et ils jouent en vert (sic) »…

Remarquez, si on peut participer à l’effort de guerre, pourquoi pas. Les grandes aventures de l’équipe de France de Rugby se sont toujours construites sur l’air vicié « d’on-va-leur-montrer-qui-on-est ». En 99, avant l’exploit contre les Blacks, en 2011 après la honte face aux Tongas… alors on a remis une pièce dans la machine pour voir : « Ça ne m’agace pas, s’est défendu Fofana. Ce qui se passe sur les autres matchs, c’est pour les journalistes et les spectateurs. Savoir que l’Irlande a marqué un essai de plus ou qu’on ne l’a pas battue depuis quatre ans, franchement… Je préfère gagner le match qui compte ».

>> Cliquez ici pour lire notre 21e Minute sur la mêlée à l’occasion de la Coupe du monde de rugby

Parra, tout occupé à ses désirs de bouter Tillous-Borde hors du champ, est resté discret, on ne sait jamais : « Pourquoi vous avez tort de penser que les Irlandais sont meilleurs que nous ? Pour pas mal de choses. Les armes on les a. Mais je ne vais pas vous dire pourquoi ». C’est donc chez Nyanga qu’on a trouvé à qui parler. Le troisième ligne du Racing a bien résumé ce que chacun pense de l’autre : « Vous avez le droit de préférer le jeu de l’Irlande, c’est une équipe qui pratique un beau rugby. Peut-être que vous avez raison et qu’on va perdre… A vous écouter il faudrait qu’on rentre, mais ce n’est pas leur meilleur bilan contre nous ou leur beau jeu qui va leur faire gagner le match de dimanche prochain ». La semaine va être longue.