Coupe du monde 2022 : On connaît deux affiches des huitièmes de finale… La Belgique règle ses comptes… Revivez la journée de mardi avec nous

Football Il file, ce Mondial ! Ce mardi a marqué la fin des groupes A et B, avec les qualifications arrachées par le Sénégal et les Etats-Unis. La sélection belge, proche de l’implosion, a également animé cette journée de Coupe du monde au Qatar

Nicolas Stival, Adrien Max et Jérémy Laugier
— 
Les Sénégalais ont arraché leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, en battant l'Equateur (2-1) mardi. Ils affronteront la sélection anglaise au prochain tour.
Les Sénégalais ont arraché leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, en battant l'Equateur (2-1) mardi. Ils affronteront la sélection anglaise au prochain tour. — Rodrigo Jimenez/EFE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Ce mardi marque le début de la fin du premier tour de la Coupe du monde. En clair, les groupes A et B seront terminés ce soir.
  • Pour la première fois depuis le début de la compétition, les matchs de chaque poule auront lieu en même temps. Histoire d’éviter les petits arrangements entre amis…
  • Dans le groupe A à 16 heures, la qualif' tend les bras aux Pays-Bas, opposés à des Qatariens déjà éliminés. Dans le même temps, le Sénégal et l’Equateur joueront gros, malheur au vaincu !
  • A 20 heures, choc à l’écho symbolique entre l’Iran et les Etats-Unis, là aussi déterminant pour une place en huitièmes. De son côté, l’Angleterre doit juste éviter une rouste face au Pays de Galles pour poursuivre sa route.










22h49 : Allez les amis, on boucle ce live là-dessus. Merci de nous avoir suivis toute la journée, et on remet ça évidemment dès 8 heures demain matin pour le live général, puis à 16 heures et 20 heures avec les prochains lives de matchs, dont celui des Bleus l’aprem contre la Tunisie. Excellente fin de soirée à toutes et à tous, la bise.
22h32 : L’une des punchlines du jour est pour le premier adjoint d’Anne Hidalgo

Pour sortir un peu de l’actu Mondial, on vous fait écho des relations tendues entre la direction du PSG et la ville de Paris. Nasser Al-Khelaïfi a tout juste estimé que son club n’était plus le bienvenu au Parc des Princes, et la réponse du premier adjoint d’Anne Hidalgo, ce mardi dans Le Parisien vaut le détour. Emmanuel Grégoire annonce ainsi : a répondu au président du PSG dans une interview au Parisien. Le premier adjoint à la mairie de Paris ne compte pas fléchir. « La vente, on ne l’a pas exclue catégoriquement. Mais c’est au juste prix oui. Le PSG en propose 40 millions d’euros. C’est moins cher que Paredes. Franchement ? Vous pensez vraiment que le Parc des Princes vaut moins que Leandro Paredes, acheté 50 millions d’euros [47 millions d’euros exactement] ? Ce n’est pas sérieux. Il y a une forme de pression qui n’est pas responsable. » Elle est là, la balle perdue de la journée.

22h28 : Voici notre article au sujet de cette grande première dans la carrière de Stéphanie Frappart, et plus globalement de l'histoire de l'arbitrage féminin.



22h04 : Les Etats-Unis poursuivent l’aventure eux aussi !

C’est fini à l’instant pour Iran - Etats-Unis (0-1). Le but de Christian Pulisic a suffi à envoyer les Américains en 8es de finale, aux dépens de cette surprenante sélection iranienne. La deuxième affiche de cette phase finale du Mondial sera donc Pays-Bas - Etats-Unis. C’est pas mal non plus, même si les Néerlandais se sont globalement montrés ennuyeux jusque-là.

21h55 : On aura droit à un superbe Angleterre-Sénégal en 8es de finale !

Elle est là la première affiche canon des huitièmes de finale : les Anglais ont survolé la deuxième période (3-0) contre le pays de Galles ce mardi soir, avec un doublé d’un Marcus Rashford on fire et un autre but de Phil Foden. Gros rendez-vous donc à venir entre les Three Lions et les Lions de la Teranga.

20h55 : Mi-temps sur les deux stades : ce sont les Anglais (1ers) et les Américains (désormais 2es) qui sont en position de se qualifier pour les 8es de finale du Mondial. On a droit à un triste 0-0 des Three Lions contre le pays de Galles, et les Etats-Unis mènent 1-0 face à l’Iran grâce à Christian Pulisic.
20h30 : Stéphanie Frappart première femme de l’histoire à arbitrer un match de Coupe du monde !

La véritable info de la soirée est là : l’arbitre française Stéphanie Frappart va devenir jeudi soir la toute première femme de l’histoire à diriger un match de Coupe du monde. Ce sera à l’occasion du match Costa Rica-Allemagne. Un moment fort pour Stéphanie Frappart, qui faisait partie des trois femmes arbitres de champ (sur 36 en tout) retenues pour la compétition, avec la Rwandaise Salima Mukansanga et la Japonaise Yoshimi Yamashita.

20h25 : Bon, 0-0 de partie sur les matchs du soir après quasiment une demi-heure, et on s’ennuie un peu face à ce statu quo total dans le groupe B. Pour l’instant, ça sourirait donc aux Anglais et aux surprenants Iraniens.
19h50 : Cody Gakpo, la révélation des Pays-Bas, veut être « champion du Monde ».

L'attaquant a réagi en zone mixte à la suite de la qualification des Pays-Bas en huitièmes de finale :

« C'était vraiment très important de gagner ce match et surtout de continuer à améliorer notre jeu. On veut gagner chaque match, les uns après les autres, parce que notre objectif est d'être champion du monde. On travaille dur pour ça. Le fait d'avoir marqué trois buts ? C'est toujours important de marquer, bien sûr, mais je suis content d'aider l'équipe... »

19h27 : On va tranquillement filer vers les matchs de 20h et notamment un aussi détonnant que décisif Iran - USA, pour la qualification en huitièmes des deux nations.

C'est à suivre avec nous en direct par ici :




19h21 : La FIFA autorise certains gestes pro-manifestations en Iran

« La Fifa autorise des messages de promotion des droits humains et la position de la Fifa est que " Femmes, vie, liberté " ou le nom ou le portrait de Mahsa Amini sont autorisés dans les stades. A l'inverse, conformément aux règles de la Fifa sur les objets interdits aux spectateurs, les objets comportant des messages politiques, insultants ou discriminatoires sont interdits. Cela s'applique aussi aux drapeaux de pays non-officiels, qui peuvent être considérés comme un message politique», écrit la FIFA dans une réponse-type fournie à la suite de plaintes déposées sur la plateforme de réclamation des organisateurs du Mondial-2022. 

19h13 : Un jour « historique » pour le Sénégal et Gana Gueye.

Le milieu de terrain des Lions de la Teranga a savouré la qualification de son pays en huitièmes :

 « C'est un jour historique, c'est la deuxième fois que le Sénégal passe les matches de poule [après 2002]. On ne se fixe pas de limites. On savait qu'on pouvait élever notre niveau de jeu, c'est vrai que les premiers matches étaient difficiles, mais quand il faut répondre présent dans ces grands matches-là, je sais que je peux compter sur tout l'effectif, les gens qui sont sur le banc, les gens qui commencent le match. Si on joue comme on a joué aujourd'hui, on peut espérer quelque chose dans cette compétition. La suspension en 1/8? Je suis grave déçu, mais d'un côté je suis content pour l'équipe. C'est vrai que ça gâche un peu la fête, mais j'espère que mes coéquipiers vont faire le taf. Je reviens pour le quart? Inchallah... »

18h36 : Les Brésiliens inquiets pour l’état de la pelouse de leur stade potentiel en 8e de finale

La sélection brésilienne va demander à la FIFA un « examen approfondi » de la pelouse du stade 974 de Doha après des critiques sur son état « déplorable » formulées par les joueurs après leur victoire (1-0) contre la Suisse la veille, a déclaré mardi Juninho Paulista, coordinateur sportif de la seleçao.

« Nous allons demander à la FIFA de mener un examen approfondi de la pelouse », a-t-il déclaré en conférence de presse au stade Grand Halam, centre d’entraînement des Brésiliens.

Pourquoi l’état de la pelouse du stade 974 inquiète-t-elle autant la seleçao ? Parce que les joueurs du sélectionneur Tite, déjà qualifiés pour le tour suivant, joueront leur huitième de finale dans cette enceinte s’ils terminent premier du groupe G.

18h04 : LE SENEGAL EN 8E DE FINALE !!!!

Leur premirère qualification depuis le Mondial 2002 avec les regrettés Bruno Metsu et Pape Bouba Diop. Buip up à Aliou Cissé, vainqueur de la CAN cet hiver, et qui réussit à amener son groupe au 2e tour malgré l'absence de Mané






17h54 : Il l'avait promis dans les colonnes du parisien en début de Mondial, Youri Djorkaeff a enfin pu rencontrer l'Equatorien Djorkaeff Reasco, nommé ainsi en hommage au champion du monde français




17h30 : OH ON VIBRE SUR EQUATEUR-SENEGAL !!!!! But équatorien sur une erreur grossière d'alignement suite à un corner, mais le Sénégal répond sur le coup-franc suivant, avec une reprise croisée de Coulibaly ! Le Sénégal à nouveau qualifié
17h10 : C’est reparti sur les deux pelouses au fait

Et les Pays-Bas mènent à présent 2-0, grâce à Frenkie De Jong, à l’affût après une frappe de Memphis Depay repoussée par le gardien qatarien.

17h01 : Neymar, Danilo et Alex Sandro rateront Brésil - Cameroun

Le médecin de la sélection brésilienne Rodrigo Lasmar s’est exprimé ce mardi dans une vidéo diffusée par la Fédération de son pays. Comme attendu, Neymar, victime d’une entorse de la cheville droite contre la Serbie lors du premier match (2-0), manquera la rencontre contre le Cameroun vendredi, après avoir déjà raté celui contre la Suisse lundi (1-0).

« Neymar a présenté un épisode de fièvre qui est sous contrôle et qui n’a pas interféré avec le processus de rétablissement de sa cheville », a ajouté le toubib, qui a également annoncé les forfaits des défenseurs Danilo (cheville) et d’Alex Sandro, victime d’une blessure musculaire, pour la dernière journée de la phase de poules. Le sélectionneur brésilien Tite a déjà annoncé espérer compter sur Neymar pour les phases finales, la Seleçao étant déjà qualifiée pour les 8es.

16h51 : C’est la mi-temps : Pays-Bas - Qatar (1-0) et Equateur - Sénégal (0-1)

Pour l’instant, Néerlandais et Sénégalais sont en route pour les 8es de finale de cette Coupe du monde.

16h49 : Vous aimez les Bleus et les stats ?

Celles-ci, sur les fameux « expected goals », vont vous faire forcément plaisir.




16h45 : Le Sénégal double l’Equateur dans la course aux 8es de finale !

L’attaquant de Watford Ismaïla Sarr (ex-Metz et Rennes) ouvre la marque sur penalty juste avant la fin du temps réglementaire de la 1re mi-temps. Pendant ce temps, les Pays-Bas mènent toujours 1-0 face au Qatar.

16h36 : Vous avez commandé la panoplie de Didier Deschamps pour Noël ?

Et bien, 20 Minutes vous offre la possibilité de faire la compo des Bleus contre la Tunisie dès à présent. Plaisir d’offrir.



16h29 : Les Pays-Bas ont ouvert la marque face au Qatar !

But de Gakpo, son troisième en trois rencontres. Toujours 0-0 entre l’Equateur et le Sénégal. Pour le moment, Néerlandais et Equatoriens sont en 8es de finale.

16h26 : Bien vu « elmatador »

On va voir si la taupe belge est aussi insaisissable que sa cousine française.

el
elmatador
Courtois à la chasse de la taupe. Ça me rappelle Evra en 2010. A ce jour il n'a pas réussi à l'attraper.
16h15 : Koke admire les « magiciens » Pedri et Gavi

Entré en jeu lors des deux premiers matchs de l’Espagne, face au Costa Rica (7-0) et à l’Allemagne (1-1), le capitaine de l’Atlético de Madrid se retrouve dans l’ombre des prodiges du Barça Pedri (20 ans) et Gavi (18 ans). Mais le milieu de 30 ans n’en prend pas ombrage, visiblement. « Les deux sont des magiciens, a-t-il déclaré ce mardi en conférence de presse. Ils évoluent à un niveau spectaculaire. Tu leur donnes le ballon et ils ne le perdent pas. On apprend aussi des jeunes. Ils font des choses que beaucoup d’entre nous ne font pas. » Sympa comme hommage.

16h10 : Pendant la Coupe du monde, on n’oublie pas le « foot d’en bas »

Pour protester contre les agressions contre les arbitres, le district de la Haute-Garonne a décrété un week-end sans sifflet officiel, samedi et dimanche.




16h06 : Qui a dit que les habitants du Qatar n'étaient pas des passionnés de foot ?

Pas William, l'un de nos envoyés spéciaux. On pense à toi, bonne chance.




15h59 : Le « Faucon » relâché mais privé des autres matchs de la Coupe du monde

La FIFA a retiré mardi sa carte d’accès aux stades du Mondial à Mario Ferri, qui avait brièvement interrompu Portugal - Uruguay mardi soir en traversant la pelouse avec un drapeau arc-en-ciel. Le « Faucon », surnom de l’Italien de 35 ans, avait assumé son geste sur Instagram. « Comme conséquence de son acte, et c’est une pratique régulière, sa carte Hayya a été annulée et il a été interdit d’assister aux matchs à venir dans ce tournoi », a expliqué la FIFA dans un communiqué. La carte Hayya, délivrée par les autorités du Qatar, fait office à la fois de permis d’entrée dans l’émirat, de carte de transports en commun et de billet d’entrée dans les stades. Pas sûr que Ferri fasse de vieux os au Qatar.

15h50 : Quand Youri Djorkaeff rencontre Djorkaeff Reasco

L’attaquant équatorien a été prénommé ainsi en hommage au « Snake ». Hâte de voir ce que va devenir le petit Griezmann Mbappé Chambi Pacaje, né dans une maternité chilienne le 1er janvier dernier.



15h43 : L’heure des premiers matchs approche

Et oui, fini le rythme 11 heures - 14 heures - 17 heures - 20 heures auquel on avait fini par s’habituer. Pour cette dernière journée de la phase de poules, c’est 16 heures et 20 heures, puisque les quatre équipes d’un même groupe doivent jouer en même temps, pour d’évidentes questions d’équité sportive. Tout aussi logiquement, le groupe A sera le premier à donner son verdict. Adrien et Jérémy vont vous faire vibrer comme jamais avec ces deux affiches : Equateur - Sénégal et Pays-Bas - Qatar. Le pays hôte, déjà éliminé, tentera de jouer les arbitres, dans la mesure de ses moyens.




15h25 : Le point sur le drame belge qui se joue sous nos yeux

Thibaut fait le bilan, calmement. Et joliment.



15h04 : André Onana prend la parole après son éviction du groupe camerounais

Le ton du communiqué est à l’apaisement, au sujet d’une « situation ambiguë » au cours de laquelle le gardien de l’Inter Milan assure s’être « comporté d’une manière appropriée ». Onana a plié les gaules au terme d’une affaire commencée par des désaccords avec Rigobert Song, le sélectionneur, sur sa manière de jouer à l’issue de la défaite contre la Suisse (1-0). C'est son suppléant, Devis Epassy, qui a joué contre la Serbie dimanche (3-3) et qui devrait enchaîner face au Brésil vendredi.




14h58 : « Le Faucon » justifie son geste

L'Italien Mario Ferri a envahi la pelouse de Lusail lundi soir, lors du match Portugal - Uruguay.




14h27 : Dejan Lovren défend la Russie

L’ancien Lyonnais est aussi le capitaine du Zénith Saint-Pétersbourg et il en est « fier », comme il l’a indiqué ce mardi en conférence de presse. On ne s’attendait donc pas à une diatribe enflammée du défenseur croate contre Vladimir Poutine. Pour Lovren, il faut « séparer le sport et la politique ». « La Russie est une grande équipe, c’est dommage qu’elle ne soit pas à la Coupe du monde, ainsi que d’autres grandes équipes et joueurs, comme l’Italie ou mon ami Mohamed Salah. » 

14h02 : Courtois met en garde la taupe

On attendait Jan Vertonghen, chaud comme la braise après le match contre le Maroc. C’est finalement Thibaut Courtois qui a suivi Eden Hazard en conférence de presse. « Il y a eu des mensonges qui sont sortis du vestiaire. Des situations qui n’existent même pas », a lâché le gardien belge, à qui il ne faut pas parler d’âge. « L’âge ne joue aucun rôle, a-t-il assuré, en comparant avec l’effectif madrilène, pas vraiment constitué de perdreaux de l’année. Nous avons un bon mélange d’expérience et de jeunesse. » Et attention si Thibaut Courtois trouve la vilaine taupe qui raconte rien que des mensonges à la presse. « Si on le prend, c’est son dernier jour en équipe nationale. »


13h54 : Eden Hazard choisit la solution offensive devant la presse

Des tensions chez les Diables rouges et un ton qui monte dans le vestiaire après la défaite contre le Maroc dimanche (2-0) ? Pensez donc, a répondu le capitaine belge ce mardi en conférence de presse : « Il n’y a pas eu grand-chose après le match. Il y a beaucoup de bêtises entendues. » Du grand classique par temps de crise, avec le « on s’est dit les choses »… Tiens, justement, voici ce qu’a ajouté l’intérimaire du Real Madrid :  « On s’est parlé hier lors d’une réunion d'une heure avec tous les joueurs, et on a deux jours pour se préparer. On est soudés et prêts pour aller chercher la victoire. » Rendez-vous jeudi contre la Croatie, pour un match à quitte ou double. « Vu ce qu’il s’est dit lors de la réunion, je peux vous dire qu’on verra 11 guerriers jeudi. Même 23 guerriers avec ceux qui ne jouent pas. » Vivement jeudi !



13h45 : La science a parlé, faut passer à autre chose maintenant CR7



13h16 : L'homme qui était entré sur la pelouse avec le drapeau arc-en-ciel hier soir relâché « sans autre conséquence »

Mario Ferri, un habitué de ce type d'intrusion dans les stades (il avait déjà fait le coup au Brésil en 2014 notamment), a été relâché ce matin « après une brève détention » et « sans autre conséquence »,  vient d'annoncer le ministère italien des Affaires étrangères. 

L'Italien était entré sur la pelouse à la 52e minute du match entre le Porutgal et l'Uruguay, un drapeau arc-en-ciel à la main, avec un tee-shirt frappé sur l'avant du logo de Superman et une inscription de soutien à l'Ukraine, «Save Ukraine" ( « Sauvez l'Ukraine »). Dans le dos, un message en faveur des femmes iraniennes (« Respect for Iranian Woman »).

C'est la première fois qu'un match est marqué par une telle intrusion depuis le début de la compétition. «Nous savons ce qui se passe autour de cette Coupe du monde. Bien sûr, nous sommes avec eux, avec l'Iran aussi, les femmes iraniennes. J'espère qu'il n'arrivera rien à ce garçon parce que nous comprenons son message, et je pense que le monde le comprend aussi», avait commenté le Portugais Ruben Neves après le match.

12h59 : DANS UN QUART D'HEURE ON LÂCHE TOUT POUR LE DEBUT DE LA SAISON DE BIATHLON

(ah, on me fait signe que non pas du tout et de me calmer. QFM attendra...)

12h48 : Le but du Portugal finalement attribué à Bruno Fernandes

Absolument exceptionnelle cette histoire. Tout le monde a vu que CR7 n'avait pas touché le ballon, ou alors d'une mèche de cheveux, mais le meilleur buteur de l'histoire du foot portugais y tenait vraiment, au point d'avoir posé une réserve auprès de la FIFA. Selon ESPN, cette dernière, renseignée par l'équipement technologique du ballon, a rejeté la réserve. « Aucune force externe n'a pu être détectée, comme a pu le confirmer l'absence de battement sur les capteurs installés par le fabricant. »

12h23 : Les familles des joueurs iraniens menacées par le régime ?

C’est ce qu’affirme CNN en s’appuyant sur une source sécuritaire présente au Qatar. Le régime de Téhéran menacerait les familles des joueurs de prison et de tortures, si la Team Melli ne se « comporte pas correctement » contre les Etats-Unis ce lundi (20 heures), dans un match décisif pour la qualification en 8es de finale de la Coupe du monde.

Le refus des internationaux iraniens de chanter l’hymne national lors du premier match contre l’Angleterre a été vécu comme un camouflet par les autorités du pays, et les joueurs auraient été ensuite convoqués à une réunion avec des membres des Gardiens de la révolution, présents au Qatar. L’hymne avait été chanté lors de la deuxième rencontre face au pays de Galles. Le pouvoir iranien réprime férocement les manifestations hostiles nées après la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une Kurde iranienne. Cette étudiante avait été arrêtée trois jours plus tôt par la police des mœurs iranienne pour « port de vêtements inappropriés »


12h07 : L’indestructible Valencia prêt pour Equateur - Sénégal

Quatre jours après avoir quitté le terrain sur civière, touché au genou, face aux Pays-Bas (1-1), Enner Valencia est prêt à disputer le match décisif de l’Equateur ce mardi (16 heures) contre le Sénégal. En même temps, comment se passer d’un joueur, même sur une jambe, qui a planté les six derniers buts de son équipe en Coupe du monde : trois en 2014 et trois depuis le début de cette édition.




11h57 : Adieu le Qatar pour André Onana

Selon le journaliste camerounais Marc Leonel Chouamo, le gardien des Lions Indomptables doit prendre l'avion ce mardi, direction l'Italie. Le portier de l'Inter Milan avait été écarté par Rigobert Song avant le match contre la Serbie lundi (3-3). Les différends entre Onana et son sélectionneur, notamment au sujet de leur vision du poste de gardien, étant trop grands, le premier a quitté le Mondial.




11h47 : Il jouait du piano debout, c'est peut-être un détail pour vous

Mais pour Aurélien, ça veut dire beaucoup.



11h39 : Bien vu, « Binvlalavérité »

C'est corrigé. Désolé, je suis à peu près aussi en forme ce matin que Michy Batshuayi face au Maroc.

Bi
Binvlalavérité
"un point en deux matchs" pour la Belgique, non trois points ou un but en deux matchs..
11h34 : Un petit point sur « l'affaire » Benzema



11h17 : Pour Nasser Al-Khelaïfi, recevoir les gens est « dans l’ADN » du Qatar

Le président qatarien du PSG s’est longuement exprimé dans Marca ce mardi. « Ce qui me frustre, c’est que les gens parlent du Qatar alors qu’ils n’y sont jamais allés. Je ne comprends pas. Ils doivent venir ici pour voir d’eux-mêmes : les gens, la culture, les installations, les valeurs, notre humilité ».

« Tout le peuple qatarien est fier d’accueillir le monde, a-t-il poursuivi dans cet entretien au quotidien sportif madrilène. Les Qatariens ouvrent leurs maisons, leurs cœurs, c’est notre culture, notre tradition. » Et sur le plan des droits humains ? « Nous ne sommes pas parfaits. Nous avons commis des erreurs comme tout le monde, mais nous sommes de bonnes personnes, agréables, qui accueillons les gens et nous préoccupons d’eux. »

Outre ce plaidoyer pro domo, « NAK » a aussi évoqué le cas du PSG, et notamment l’épineux dossier du Parc des Princes.



11h06 : Entre 400 et 500 migrants morts sur les chantiers du Mondial selon le patron de l'événement

Hassan Al-Thawadi a été interrogé par l'incontournable journaliste anglais Piers Morgan, qui a récemment feuilletonné l'interview où Cristiano Ronaldo a rompu le dernier lien avec Manchester United. « Oui, il faut des améliorations », a glissé au passage le responsable qatarien. Selon une enquête du quotidien britannique The Guardian, publiée en février 2021, 6.500 ouvriers étrangers seraient décédés sur les chantiers de l'émirat entre 2010 et 2020. Un chiffre systématiquement contesté par les autorités du pays hôte de la Coupe du monde.




10h36 : Le Mondial au Qatar, ce n’est pas que du foot

Aymeric le rappelle dans l’article ci-dessous, fruit d’une rencontre avec un homme bien loin des préoccupations des supporteurs du monde entier.


10h18 : Benzema au Mondial, c’est bel et bien fini

« Ce n’est pas quelque chose qui occupe mon esprit, a assuré Deschamps. Vous connaissez la situation. J’ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et les délais pour qu’il se rétablisse. » KB9 est arrivé ce mardi à La Réunion pour y passer quelques jours.

10h13 : Oui, les Bleus, déjà qualifiés, vont tourner face à la Tunisie mercredi

Mais Didier Deschamps s’en est sorti par une pirouette au moment d’évoquer l’ampleur de la rotation. « Il va y avoir des changements, a lancé Didier Deschamps. Combien ? Vous ne le saurez pas et l’adversaire non plus. » Plus de la moitié de l’équipe pourrait bouger par rapport à la victoire face au Danemark (2-1), avec la titularisation de Steve Mandanda dans le but, que DD n’a pas confirmée, pas plus que celle d’Eduardo Camavinga en latéral gauche.

10h10 : Attention, ne vous arrêtez pas au « titre » du tweet




10h08 : Tchouaméni est passé en conf ce matin, avant Deschamps

Et on sent bien l'âme du patron en devenir dans cette réaction.




10h00 : Quand Rodrygo rencontre son idole

A la manière de Saint Thomas avec le Christ, l'attaquant du Brésil Rodrygo a dû toucher Ronaldo pour être sûr qu'il discutait bien avec son idole.




09h52 : « KB 9 » loin du Qatar

Alors qu'une certaine confusion règne autour de son état de santé, moins grave selon plusieurs médias espagnols que ce qu’a pu en dire le staff médical des Bleus, le retour de Karim Benzema en équipe de France pour la fin du Mondial ne semble pas d’actualité. L’office du tourisme de La Réunion a fièrement annoncé sur Twitter l’arrivée de l’attaquant du Real Madrid, touché à la cuisse gauche, qui devrait passer plusieurs jours sur l’île.




09h30 : La maison belge brûle, Vertonghen et Hazard envoyés en pompiers devant la presse

Il n’était pas prévu que deux des tauliers belges se présentent devant les médias aujourd’hui, puisque ce devait être le tour d’Arthur Théate et Yannick Carrasco, mais le changement de casting a été annoncé vers minuit par la Fédération, selon Walfoot.be. La situation est grave chez les Diables rouges, tant sur le plan des résultats après l'échec face au Maroc (0-2), du jeu sur le terrain que de l’ambiance dans le groupe.

Les mauvais résultats enveniment des relations déjà très tendues, comme l’a prouvé la montée en pression de Jan Vertonghen dans les vestiaires après la défaite face aux Lions de l'Atlas, dimanche. D’après L’Equipe, le défenseur de 35 ans a vivement reproché à certains de ses collègues leurs propos publics sur la lenteur de l’arrière-garde belge, pourtant avérée. On en oublierait presque que les « copains » de Romelu Lukaku gardent leur destin en mains : s’ils battent la Croatie jeudi, ils se qualifieront pour les 8es de finale.

09h23 : Une certaine idée du tact

Le garçon se fait vilipender par un autre membre du staff ghanéen au passage.




09h11 : Le Mondial au Qatar, c’est beaucoup plus que du foot

William est allé visiter le cœur du réacteur.


08h55 : Un petit journal des Bleus, ça vous dit ?

C’est Aymeric, en live depuis Doha, qui s’y est collé.



08h40 : Je vous vois déjà fredonner à travers l'écran

Je vous laisse avec l'article d'Antoine, qui connaît la chanson.



08h19 : Sandrine Rousseau juge que les Bleus sont « pleutres »

La bande à Didier Deschamps a été rhabillée pour l’hiver par Sandrine Rousseau. Ce lundi, la députée EELV s’est lâchée sur France Info : « L’équipe de France ne fait pas preuve de courage dans cette Coupe du monde », a-t-elle lâché. « Ils sont pleutres » a même affirmé l’élue, critiquant une sélection qui compterait « parmi celles qui manquent le plus de courage » pour s’engager contre la politique du Qatar, pas vraiment portée sur les droits humains.  » 

« Le Qatar est un pays qui torture les personnes LGBT », a-t-elle asséné dans l’émission ViPol affirmé Sandrine Rousseau. En revanche, cette dernière a décerné un satisfecit au Danemark et à l’Allemagne, auteurs de « gestes très forts » pour témoigner de leur « solidarité avec les personnes discriminées ».




08h05 : Pas trop la bonne ambiance dans la Céleste

Avec un point en deux matchs et un jeu très pauvre, l’Uruguay voit sa qualification en 8es de finale compromise, avant le match décisif face au Ghana vendredi. Le sélectionneur Diego Alonso s’est montré droit dans ses bottes lundi soir après la défaite face au Portugal (2-0). « Je dis aux gens d’y croire, ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini. Nous allons donner tout ce que nous avons pour nous qualifier lors du prochain match. »

Et Edinson Cavani, capitaine sorti en cours de match ? Interrogé sur une situation qui sent le putois mal lavé, l’ancien Parisien a subtilement répondu en zone mixte : « ça, il faut le demander à Alonso ». « Il peut parler plus tactiquement de ce qui peut se passer, c’est du foot, parfois ça marche et d’autres non. » Là, on dirait que ça ne marche pas très bien.

08h00 : Salut les Minutos ! Vous avez déjà pris un petit café ? Reprenez-en un car la journée va (encore) être riche. Ce mardi va marquer le début de la fin du premier tour de ce Mondial. Avec quatre matchs au programme, on a l’habitude, mais cette fois deux par deux. A 16 heures, place au groupe A. Le Sénégal peut encore se qualifier avec une perf' contre l’Équateur quand les Pays-Bas devront juste assurer face au Qatar. A 20 heures, choc so british entre les Anglais (qui sont presque qualifiés) et leurs voisins gallois. Pendant ce temps-là, on aura forcément un œil sur Iran-Etats-Unis… Ce soir, quatre sélections rentreront chez elles et quatre autres se projetteront sur les huitièmes de finale. Restez avec nous, on suivra tout ce qu’il faut savoir, sur et hors du terrain, toute la journée.