Coupe du monde 2018: Le coach australien se paye la France, «moins une équipe» que le Danemark

FOOTBALL Le coach australien s'est payé notre équipe nationale en conférence de presse...

W.P.

— 

Il est vert, Bert
Il est vert, Bert — Darko Bandic/AP/SIPA

Il est taquin, Bert Van Marwijk, sélectionneur de l’Australie. Et il a l’air de ne pas avoir tant aimé que ça la prestation de l'équipe de France contre ses socceroos. En tant qu’équipe, du moins. C’est ce qu’il a sous-entendu en conférence de presse d’avant-match contre le Danemark. Ça se jouera jeudi.

« Le Danemark est une équipe très forte, difficile à jouer. Nous avons joué contre la France, je pense qu’ils ont plus de créativité, mais peut-être que les Danois sont plus une équipe. »

Ça fait un peu mal, mais a-t-il vraiment tort, l’ami Bert ? Au vu de ce qu’ont monté nos Bleus face aux Australiens la semaine dernière, rien n’est moins sûr. Mais les ouailles de Didier Deschamps​ auront l’occasion contre le Pérou de prouver à Van Marwijk qu’il se trompe sur toute la ligne.