Coupe du Monde 2018: Costa Rica-Serbie. Grâce à un magnifique but de Kolarov, la Serbie bat une très faible sélection costaricaine (1-0)…

Coupe du Monde 2018 C'est parti pour le premier match du groupe E entre le Costa Rica et la Serbie...

Aymeric Le Gall

— 

Le Serbe Milinkovic-Savic lors du match contre le Costa Rica.
Le Serbe Milinkovic-Savic lors du match contre le Costa Rica. — Mark Baker/AP/SIPA
Coupe du MondeCoupe du Monde
Dimanche 17 juin 2018
Phase de groupes
Costa RicaCosta Rica
    SerbieSerbie
    • 56'Kolarov
    14:00
    Tirs au but -
    0-1
    Mi-temps0 - 0

      COUPE DU MONDE 2018

      GROUPE E

      COSTA RICA - SERBIE: 0-1 (terminé) 

      La Serbie s'impose face une très, très faible sélection costaricaine

      16h00: Bon allez les petits pandas, je vais fermer ce live pour en ouvrir un autre dans la foulée (les joies de la Coupe du monde, bordel !) puisque le match Allemagne-Mexique va débuter d'ici une petite heure. Je ne vous dis donc pas adieu, mais à tout de suite sur une autre page ! 

      97': Et voilà, au bout d'un match interminable, l'arbitre met enfin un terme à nos souffrances. Sans forcer mais sans briller pour autant, la Serbie s'impose pour son entrée en lice face une une très faible sélection du Costa Rica. 

      93': Alerte début de baston entre les joueurs serbes et le banc du Costa Rica ! L'arbitre intervient pour calmer tout le monde. C'est peut-être la plus belle action depuis une bonne vingtaine de minutes, c'est dire le niveau de ce match...

      91': Allez, 5 minutes de temps aditionnel et on sera bon. Ca m'étonnerait que ça suffise au Costa Rica pour égaliser. C'est vraiment très, très faible cette sélection...

      89': Enfin une bonne frappe ! Bien décalé sur la gauche, le nouvel entrant côté serbe, Kostic, envoie une lourde du gauche qui passe quelques centimètres seulement au-dessus de la barre de Navas. 

      86': Ouhhh Mitrovic s’écroule dans la surface suite à un tacle d’un défenseur costaricain. Défenseur qui ne touche le ballon à aucun moment… Mais bon, pas beaucoup de contestation côté Serbe donc on va dire qu’il n’y avait rien.

      83': Bon, bon, bon, on ne va pas aller jusqu'à souhaiter la fin de ce match, mais pas loin quand même...

      79': Arghhh mais lâche ton ballon Joël !!! Alors que le Costa Rica avait enfin l’occase d’amener le danger dans la surface serbe, Campbell a voulu faire le dribble de trop et il s’est fait reprendre. Le couillon…

      74': Je suis vraiment obligé de commenter cette "frappe " de Milinkovic-Savic qui file à 40m au-dessus de la barre de Keylor Navs ? 

      71': Les Serbes contrôlent pépouze leur avance, mais sans plus. C'est à dire qu'on ne les sent pas surchauds pour donner un petit coup de collier et aller faire le break. On résume: le Costa Rica qui ne réagit pas + la Serbie qui n'en fout pas une rame = match à nouveau chiant. CQFD. 

      67': Les joueurs d'Amérique Centrale n'ont pas l'air d'avoir pigé qu'ils s'étaient mangés un but. En tout cas je ne vois pas le début du commencement d'un quelconque esprit de révolte. 

      63': Premier changement coté costaricain. L’attaquant Urena, plutôt un peu-beaucoup-passionnément discret cet aprem, cède sa place à l’ex-Lorientais Joël Campbell. Si ce n’est pas non plus un tueur des surfaces, il peut faire du bien à une attaque des Ticos bien pâlichonne.

      60': Ben en fait non... 

       

      58': Le gaucher de Manchester City n'a pas fait dans la dentelle. Une sauce version missile direction lucarne. Propre et net. La Serbie prend les devants dans ce match. 

      57': OHHHHHHHHHHHH CE BUT DE KOLAROV, MAMAN !!!!!!!!!!!

      54': Et encore Mitrovic qui s’impose dans la surface costaricaine, à la réception d’un corner cette fois-ci. Ça passe à côté mais l’attaquant serbe a été un peu accroché, ce qui ne l’a pas aidé à placer le coup de boule parfait. Malgré ça, c’est clairement la menace numéro 1 côté des Aigles Blancs.

      51': Bon quand je regarde le ralenti, ok Navas sort la parade qu'il faut, mais c'est surtout Mitrovic qui se foire. Ouvre ton pied mon bonhomme, ne tire pas sur le gardien quoi ! 

      49': Ohhh le face à face entre Mitrovic et Keylor Navas pour lancer cette seconde période ! Et c'est le portier du Real Madrid qui s'impose en daron. Espérons que cette première grosse occase va en appeler plein d'autres.

      45': C'est reparti les potos. Avec un seul mot d'ordre: ON VEUT DES BUTS ET DU JEU !!!

      45': Allez les loubards du bled, c’est la pause à la Cosmos Arena de Samara. Je ne vais pas vous cacher qu’on espérait mieux après un super début de match. Puis tout le monde s’est endormi au fil des minutes, comme pour rendre hommage à cette heure de sieste et de digestion. Mais je ne désespère pas, on va voir un peu plus de foot en seconde période. On se retrouve dans un petit quart d’heure.

      44': Oh le ciseau retourné de Mitrovic !!! Bel arrêt de Keylor Navas mais l’arbitre de touche avait signalé un hors-jeu de toute manière. Hors-jeu ou pas, on ne m’empêchera pas de kiffer l’un des rares beaux gestes de cette rencontre.

      42': Notre confrère de Nice-Matin est le premier à dégainer le couplet du «on se fait chier». Ce qui me donne envie de vous demander votre avis. Je vais donc préparer un petit sondage en deuxième période pour tâter le terrain et connaître votre point de vue. 

       

      39': Après la glissade d'un défenseur serbe, Urena, le buteur des Ticos, tente sa chance de l'extérieur de la surface mais ça finit en grosse merguez expédiée dans le ciel russe...

      37': Bon, il fallait bien que je finisse par écrire ça : il ne se passe plus grand-chose et je commence tout doucement à bâiller. Allez, on ne cracherait pas sur un petit but. Ou deux. Ou cinq. Mais commençons par une petite ouverture du score déjà, histoire de pimenter un peu tout ça. 

      34': Pour celles et ceux qui n’ont pas oublié que malgré la Coupe du monde, le mercato est lui aussi lancé, je me permets de vous dire que le milieu de terrain Serbe de la Lazio, Milinkovic-Savic, est dans le viseur de nombreux gros clubs européens. Dont, forcément, le PSG. Pourquoi forcément ? Parce que dès qu’il y a une rumeur mercato, le nom du PSG n’est jamais très loin.

      33': Ivanovic, le champion du nombre de caps en sélection serbe. 104 matchs officiels, ça commence à avoir de la gueule sur un CV. 

       

      29': On voit de plus en plus les Serbes alors que les Costaricains ne parviennent plus du tout à sortir de leur camp ni même, et ça c'est plus chiant, à garder un chouïa le ballon. 

      26': Popopopopo Mitrovic vient de nous offrir un contrôle de balle sponsorisé par SuperGlue ! En pleine surface adverse et au milieu de trois défenseurs, tranquille le mec. 

      25': Amis gardiens (et gardiennes) du dimanche, n'essayez pas de faire ça lors de la reprise du championnat en août prochain, ça finira forcément mal. Par contre vous avez le droit d'apprécier le geste. 

       

      22': Ouuhhhhh voilà le premier instant boucherie-charcuterie avec ce tacle monstrueux de Calvo sur les jambons du pauvre Tadic ! Carton jaune plus que mérité. 

      Noylnra

      La technologie et la France c'est tellement une histoire d'amour que c'est un Français qui est l'arbitre VAR de ce costa rica serbie xD

      >> C'est vrai que depuis hier, on peut remercier les "progrès" de mère technologie ! 

      16': Comme là avec une incursion de Tadic qui centre fort et oblige Keylor Navas, le gardien du Real, à se coucher pour repousser le danger. 

      15': Premier bilan au bout d’un quart d’heure : les Serbes sont gentiment en train de se faire manger par une équipe costaricaine très entreprenante. Mais vu les noms ronflants chez les Aigles (Mitrovic, Matic, Milinkovic-Savic, Ljajic), le danger peut surgir n’importe quand.

      13': OH MAIS QU’EST-CE QUE TU RATES COCO ????? Après un corner joué en deux temps (pour une fois que cette tactique fonctionne…), le même Gonzalez que tout à l’heure est trouvé TOUT SEUL au second poteau mais au lieu de s’appliquer, il nous claque une tête complètement pétée… Le ballon s’envole alors qu’il avait un boulevard pour ouvrir le score. Trop de précipitation, dommage pour le Costa Rica.

      11': On les disait frileux et assez bidons en attaque, mais pour le moment je trouve que les Costaricains montrent de très bonnes intentions. Y a un peu plus d'envie que du côté des Serbes en tout cas. 

      8': Après une bonne grosse occase de chaque côté, le rythme a un peu baissé mais il y a clairement la volonté de bien jouer au ballon et de ne pas mettre des sachets loin devant. 

      5': J'aime beaucoup ce début de match. Ca ne cherche pas à comprendre, ça ne tourne pas autour du pot, on va direct à l'essentielo: ouvrir le score. 

      3': Et voilà déjà la réponse du Costa Rica avec, en moins d'une minute, deux chaudes opportunités devant les cages serbes avec notamment une bonne rerise de la tête signée Gonzalez ! 

      1': Hé bé, je vois que les Serbes ne sont pas venus pour plaisanter. Même pas trente secondes de jeu et déjà un bon ballon en profondeur à direction de Mitrovic, l'attaquant de Newcsatle. La défense costaricaine concède un premier corner qui ne donne rien. Le match est lancé en tout cas ! 

      1': ET C'EST PARTIIIIIIIII !!!

      13h58: >> Avant que le match ne débute, je vous rappelle que ce live est d’abord le vôtre. Alors n’hésitez pas à nous arroser de commentaires, de remarques, d’analyses, de vannes plus ou moins foireuses, bref, faites-moi vivre ça !!!

      13h54: Ca y est, les deux sélections déboulent sur la pelouse sous un joli soleil dominical. J'aime beaucoup ce mot, dominical. Mais je préfère les supers matchs de foot, alors messieurs les artistes, vous savez ce qu'il vous reste à faire. 

      13h40: Les joueurs sont à l'échauffement. Je profite d'avoir encore un petit instant à combler pour vous dire que le Costa Rica est la sélection la plus vieille de ce Mondial. Trente ans de moyenne d'âge, tout de même ! Bon après, ce n'est gage de rien du tout (à part peut-être un gros niveau à "Des chiffres et des lettres"). 

      13h27: Et hop, voilà le XI serbe concocté par Mladen Krstajic. 

       

      13h25 : Et si on passait aux compos ? Côté Costa Rica, pas de surprise, le sélectionneur Oscar Ramirez a ressorti son bon vieux 5-4-1 des familles. C’est une équipe dure à bouger, pleine d’expérience, mais qui galère beaucoup quand il s’agit de mettre des buts. Ce qui est un peu con quand on joue au foot, on va pas s'mentir…

       

      13h15 : Oh qu’elle va être belle cette journée de foot sur 20 Minutes On commence en douceur avec un Costa Rica-Serbie sur lequel, perso, je fonde pas mal d’espoirs, et on enchaînera dès 17h avec l’entrée en lice des champions du monde Allemands contre les fêtards Mexicains. Pour finir cette orgie, on va suivre les premiers pas du Brésil de Neymar contre la Suisse. Alors, il est pas beau ce dimanche ? !

      >> Un conseil : Annulez tout ce que vous aviez prévu et prenez place dans la canap', on va se mettre bien les copains !

      Salut la famille ! Bienvenue sur le canapé virtuel le plus confortable de la planète pour suivre ce premier match du groupe E entre le Costa Rica et la Serbie. Les Ticos (c'est le surnoms des joueurs Costaricains) débutent leur compétition avec l'idée un peu folle de faire aussi bien qu'il y a quatre ans au Brésil. Vous vous souvenez ? Le Costa Rica avait atteint les quarts de finale et n'avait dû son élimination qu'à une séance de tirs au but contre les Pays Bas. Avec une équipe de vieux briscards - 30 piges de moyenne d'âge ! - il va falloir sortir une prestation de dingo pour réaliser le même parcours. Mais après tout, il n'est pas interdit de rêver. En face, c'est une équipe de Serbie assez sexy sur le papier qui va se présenter cet aprem, avec notamment un gros milieu de terrain composé de Matic et Milinkovic-Savic. 

      >> On vous donne rendez-vous sur les coups de 13h30 (à l'heure de la digestion) pour tranquillement se mettre dans le bain. A tout à l'heure ! 

      Coupe du Monde 2018