Le Racing cherchele cadre

— 

Les « Bien » et les « Oh, tu n'as pas le droit de rater ça » se sont succédés lors de la séance d'entraînement du Racing, hier matin. François Keller a réagi à chaque but marqué ou loupé par ses joueurs lors des matchs à sept contre sept qu'il leur a proposés. Un type de séance qu'adorait l'entraîneur quand il était encore joueur. David Ledy acquiesce, mais ajoute une nuance : « Quand tu marques. » Lors de la séance, l'attaquant n'a pas été le plus heureux des Strasbourgeois face au but ni le plus malheureux. Benjamin Genghini a, lui, affiché sa bonne forme du moment alors que Thomas Zerbini a eu aussi peu de réussite que face à Jura Sud (1-1), samedi. Après un succès et deux nuls, François Keller n'est pas surpris par le niveau requis en CFA. « Sur le contenu, on y est. On est efficace défensivement, il faut qu'on le soit plus offensivement. » Mais un succès à Moulins, samedi, lui fait dire que « ce serait un bon début. Un nul, on serait un devenir. » Quant à un revers, il ne l'inquiéterait pas.F. H.