Rugby: Jonah Lomu vers une nouvelle greffe de rein

NOUVELLE-ZELANDE Le légendaire All Black va beaucoup mieux mais n’est pas tiré d’affaire...

J.L

— 

Jonah Lomu assite à un entraînement de l'équipe d'Australie, le 19 octobre 2011 à Auckland (Nouvelle-Zélande).
Jonah Lomu assite à un entraînement de l'équipe d'Australie, le 19 octobre 2011 à Auckland (Nouvelle-Zélande). — R.Griffith/SIPA

On n’avait plus de nouvelles de lui depuis septembre dernier et sa rechute soudaine pendant le mondial de rugby néo-zélandais. Jonah Lomu a accepté de répondre au Figaro mercredi. Une interview dans laquelle il confirme que la greffe de rein qu’il avait subie il y a huit ans a fini par échouer: «D’un seul coup, je me suis senti de plus en plus faible. À l’hôpital, ils se sont aperçus que mon rein ne fonctionnait plus». Depuis, le finaliste de la "Coupe du monde 95 vit au rythme des dialyses et n’exclut «une nouvelle greffe pour survivre» si son rein venait à ne pas se réveiller.

Malgré ses soucis de santé, Lomu prend aussi le temps de parler rugby et notamment de son passage raté à Marseille-Vitrolles, «où les dirigeants n’ont pas été à la hauteur». Ce qui n’empêche pas l’ex-ailier des Blacks de réfléchir à un retour dans l’Hexagone pour entraîner une équipe de rugby. «Si rien ne s'y oppose au niveau médical», évidemment.