Tour de France : Schleck dompte L'Alpe-d'Huez

©2006 20 minutes

— 

Mardi, l'Américain Floyd Landis a repris le maillot jaune du Tour de France cycliste à l'Alpe d'Huez, où le Luxembourgeois Frank Schleck a enlevé en solitaire la 15e étape au bout d'une longue échappée.
Mardi, l'Américain Floyd Landis a repris le maillot jaune du Tour de France cycliste à l'Alpe d'Huez, où le Luxembourgeois Frank Schleck a enlevé en solitaire la 15e étape au bout d'une longue échappée. — Javier Soriano AFP

Pour son premier Tour de France, Frank Schleck a réussi un coup de maître, digne de son prestigieux compatriote, le regretté Charly Gaul. Le Luxembourgeois a en effet remporté hier la prestigieuse étape de L'Alpe-d'Huez, profitant de l'absence d'attaques franches entre les favoris. Floyd Landis, visiblement le plus fort hier dans l'ascension finale, a récupéré le maillot jaune presque malgré lui pour 10'' aux dépens du vaillant Oscar Pereiro.

L'étape était rapidement lancée puisque après 30 kilomètres, un groupe de 25 coureurs, dans lequel figurait déjà Schleck, s'échappait. Derrière, le peloton escamotait les cols de l'Izoard et du Lautaret, tandis que le champion du monde Tom Boonen jetait l'éponge. Dans les célèbres 21 virages menant vers L'Alpe-d'Huez, le Luxembourgeois lâchait un par un ses adversaires, l'Italien Damiano Cunego étant le dernier à résister. « Je ne réalise pas encore, car gagner ici c'est vraiment une chose très spéciale ! J'ai réalisé mon rêve », confiait le vainqueur de l'Amstel Gold Race, fils d'un ancien équipier de Luis Ocana. Quatrième de l'étape après avoir collé à la roue d'Andreas Klöden, Landis reprenait les commandes du Tour. « On dit que mon équipe n'est pas assez forte, mais pour l'instant, ça me va », souriait l'Américain. Aujourd'hui, les coureurs auront encore droit à un rude programme entre Bourg-d'Oisans et La Toussuire avec notamment le Galibier et la Croix de Fer.

C. Dautel