Tennis : Serena Williams de retour sur les courts

©2006 20 minutes

— 

Serena Williams, l'ancienne N.1 du tennis mondial souffrant d'une blessure chronique au genou gauche, a annoncé mercredi qu'elle allait manquer Roland-Garros et Wimbledon, deux tournois du Grand Chelem gagnés par l'Américaine en 2002.
Serena Williams, l'ancienne N.1 du tennis mondial souffrant d'une blessure chronique au genou gauche, a annoncé mercredi qu'elle allait manquer Roland-Garros et Wimbledon, deux tournois du Grand Chelem gagnés par l'Américaine en 2002. — Greg Wood AFP/Archives

Pour la première fois depuis six mois, Serena Williams s'est présentée raquette en main sur le court d'un tournoi WTA, hier soir à Cincinnati. Défaite au 3e tour de l'Open d'Australie en janvier dernier, la cadette des Williams a laissé passer Roland-Garros et Wimbledon, invoquant à chaque fois une blessure au genou gauche. « Je me suis fait opérer en août 2003, et je n'ai jamais réussi à récupérer entièrement. J'étais revenue trop vite. J'avais besoin d'un vrai break car en réalité, cela faisait vingt-deux ans que je m'entraînais trop, a expliqué l'Américaine, qui semble avoir retrouvé un second souffle. Cette coupure était autant physique que mentale. J'avais besoin de comprendre ce que j'aime par-dessus tout. Et ce que je fais de mieux, c'est jouer au tennis. »

Pendant son absence des courts, la jeune star de 24 ans a fait surtout parler d'elle pour ses apparitions dans le monde de la couture ou ses cours d'art dramatique, ce qui lui avait valu quelques critiques. « Pour moi, c'est un gâchis, elle perd de sa légitimité sur le plan du tennis », avait même lâché Chris Evert. Pour revenir à son meilleur niveau, la désormais 140e mondiale a sollicité au printemps Nick Bolletieri, le mentor d'Andre Agassi et Monica Seles, afin de retravailler ses bases tennistiques. Un travail qu'elle doit vite mettre à profit à Cincinnati, puisque le tirage au sort lui a réservé la nuit dernière un match face à la Russe Anastasia Myskina, tête de série nº 2.

Gaël Anger