Rugby : Courrent passe bien au Stade Toulousain

©2006 20 minutes

— 

Retour en France. Parti à Sale il y a un an, l'ancien Briviste Valentin Courrent a retraversé la Manche cet été, le titre de Champion d'Angleterre en poche. « Les premiers contacts remontent à un match de Coupe d'Europe à Sale [le 9 décembre], se rappelle le demi de mêlée d'1,75 m pour 80 kg, qui fêtera ses 24 ans le 16 août. Cela s'est fait rapidement. Quand on est approché par Toulouse, on met moins de temps à dire “oui” que lorsqu'il s'agit d'un autre club... »

Le natif de Bobigny, en banlieue parisienne, s'attendait à mettre les pieds dans une « grosse machine, avec un environnement moins familial que dans d'autres clubs du Top 14 ». Il a finalement découvert une « ambiance très sympa ». « Tout le monde se fait la bise », s'étonne-t-il. Sur le plan sportif, Courrent s'est engagé pour deux ans (avec une option pour une année supplémentaire) et sera en concurrence avec Jean-Baptiste Elissalde, le demi de mêlée du XV de France. « J'ai toujours eu de bonnes relations avec les autres nº 9 dans mes différents clubs », assure cet excellent buteur, aussi capable d'évoluer à l'ouverture. Conscient de son statut de doublure, Courrent compte toutefois bien profiter de la saison particulière qui s'annonce pour accumuler du temps de jeu. « Comme la Coupe du monde a lieu en 2007, les internationaux vont être sollicités, relève cet international A, encore jamais retenu chez les “grands” Bleus. C'est aussi pour cette raison que j'ai signé. »

Nicolas Stival