Football : deux gardiens pour une seule place

©2006 20 minutes

— 

Elle était déjà de mise la saison passée. Entre Stéphane Cassard (33 ans) et Nicolas Puydebois (25 ans), la concurrence a repris de plus belle depuis un mois. « La différence, explique Puydebois, c'est que l'an passé, “Steph” avait une longueur d'avance après sa superbe saison sous les ordres de Jacky Duguépéroux. Cette fois-ci, on part sur un pied d'égalité puisque Jean-Pierre Papin [le nouveau coach] ne nous connaît pas. » Arrivé l'été dernier, l'ex-Lyonnais a profité d'une blessure de Cassard pour disputer 72 minutes convaincantes face au Bayern Munich, samedi à la Meinau (victoire 2-0). « Cela a été une très bonne surprise, car je devais jouer seulement la deuxième mi-temps. ça s'est bien passé. »

Victime d'une inflammation au petit orteil gauche qui l'handicape dans ses appuis, Stéphane Cassard doit, lui, retrouver le terrain d'ici à demain. « Ce n'est pas méchant et ça ne me retarde pas. Mon objectif, c'est d'être titulaire le 28 juillet contre Dijon [lors de la 1re journée de Ligue 2] et de faire une grande saison pour effacer le gâchis de la saison dernière. » Nicolas Puydebois ne dit pas autre chose : « On ne sait pas qui sera le nº 1, mais je compte bien faire marcher la concurrence à fond ! » De son côté, l'entraîneur des gardiens, Alexander Vencel, se réjouit de pouvoir compter sur deux portiers de qualité. « Il s'entendent très bien. Dans mon esprit, il n'y a pas un titulaire et un remplaçant. Tous deux devront pouvoir apporter les points nécessaires à la remontée quand on fera appel à eux. » A Papin de trancher.

Jérôme Sillon