JO: L'athlète marocaine Selsouli exclue pour dopage

Reuters

— 

L'athlète marocaine Mariem Alaoui Selsouli, spécialiste du 1.500 mètres, a subi un contrôle positif à un diurétique interdit et sera privée des Jeux olympiques de Londres, a annoncé mercredi la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Vice-championne du monde en salle cette année, elle avait déjà purgé une suspension de deux ans pour dopage, entre 2009 et 2011, et risque désormais une radiation à vie. «La substance interdite, du furosémide, a été détectée dans un échantillon recueilli à Paris le 6 juillet», a précisé dans un communiqué un porte-parole de l'IAAF.

«Alaoui Selsouli a renoncé à son droit à faire analyser l'échantillon B, et elle a donc été suspendue à titre provisoire de toute compétition en athlétisme.» «Selon le règlement de l'IAAF, elle a encore le droit de demander une audition, qui devra être organisée par la Fédération marocaine d'athlétisme dans les trois mois à venir», a-t-il ajouté.