Le polyvalent Serge Auriers'active sur tous les côtés

— 

Le latéral droit peut jouer à gauche.
Le latéral droit peut jouer à gauche. — F. Scheiber/20 Minutes

Ce sera l'un des duels à suivre, cette saison au TFC. Qui de Pavle Ninkov (27 ans) ou de Serge Aurier (19 ans), qui se sont partagés le temps de jeu mercredi en amical contre Istres (0-1), deviendra propriétaire du couloir droit de la défense ? L'ancien Lensois, débarqué cet hiver moyennant 1,5 million d'euros, a vite confirmé son potentiel. « Je suis bien dans ma tête car je suis arrivé comme doublure, et j'ai fait des matchs intéressants, explique Aurier. Quand on fait appel à moi, je réponds présent. » A la différence de l'international serbe, le Franco-Ivoirien affiche une polyvalence que seul un autre « jeunot », Jean-Daniel Akpa-Akpro (19 ans), peut revendiquer chez les latéraux. « J'ai signé en janvier pour pallier l'absence à gauche de M'Bengue [parti à la Coupe d'Afrique des Nations avec le Sénégal], rappelle-t-il. Si mon côté de prédilection reste le droit, j'aime bien évoluer à gauche, même si c'est plus difficile pour moi, notamment pour défendre. » En 10 matchs de L1 avec le TFC (dont neuf comme titulaire), Aurier a inscrit un but. Le 1er avril à Lille (2-1), lors de la défaite qui a marqué le début de la plongée vers l'anonymat de la L1. « Cette fin de saison va nous servir », jure le défenseur. Qui vivra verra.N. S.