dernier galop d'essai à la maison

romain baheux

— 

Venu reconnaître le parcours bordelais cette semaine, Joris Daudet y visera un nouveau titre de champion de France.
Venu reconnaître le parcours bordelais cette semaine, Joris Daudet y visera un nouveau titre de champion de France. — s.ortola / 20 minutes

Dans moins d'un mois, Joris Daudet sera peut-être devenu l'un des plus grands champions de l'histoire de son jeune sport en raflant le titre olympique, le seul absent de son impressionnant palmarès. Pour l'instant, le pensionnaire du Stade Bordelais (21 ans) s'acharne à répéter qu'il abordera le rendez-vous londonien comme n'importe quel autre grand championnat. Souriant et disponible, le jeune homme enchaîne les interviews et les sollicitations diverses avant les championnats de France. Organisés ce week-end sur l'esplanade des Quinconces à Bordeaux, ces championnats sont quasiment les siens.

Jean-Christophe Tricard :

« Joris cogite, mais c'est normal »
« Il ne vit pas très bien la pression et les sollicitations avant les Jeux, détaille son entraîneur Jean-Christophe Tricard. Il cogite un peu mais c'est normal. » Ce week-end, le jeune homme aura l'occasion de se vider la tête en retrouvant l'adrénaline de la course. La compétition, sa dernière avant les Jeux, est certes très symbolique mais servira avant tout de mise en jambe pour l'échéance olympique. « Ce sont quand même les championnats de France. C'est important sans être très important, résume Joris Daudet. Je vais le faire pour m'amuser et j'espère qu'il y aura le résultat derrière. » En pleine préparation pour les JO, il n'est pas au meilleur de sa forme. Prévues pour l'amener au summum de ses capacités à Londres, les séances de préparation physique n'ont pas vraiment laissé de place aux championnats de France. « Physiquement, il sort de plusieurs semaines assez difficiles », souligne son entraîneur. Malgré cela, Joris Daudet tentera de faire sa loi à domicile en compétiteur qu'il est. Son prochain défi sera bien plus conséquent. Et pourrait lui permettre d'entrer dans une caste bien plus fermée : celle des champions olympiques.

la compétition

Les essais débutent à partir de midi aux Quinconces. Les compétitions commencent samedi à partir de 8 h et se terminent dimanche à 18 h.