Didier Deschamps officiellement nommé sélectionneur de l'équipe de France de football

FOOTBALL L'ex-capitaine champion du monde 98 succède Laurent Blanc...

R.S.

— 

Deschamps ne souhaiterait pas entamer une quatrième saison à la tête de l'OM, estimant que les dés sont pipés.
Deschamps ne souhaiterait pas entamer une quatrième saison à la tête de l'OM, estimant que les dés sont pipés. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Il avait laissé les Bleus il y a un peu plus de douze ans, sur la pelouse du stade de France. Ce soir-là, contre l’Angleterre, «DD» disputait le dernier de ses 103 matchs internationaux en amical. C’est dans le même type de rencontre qu’il retrouvera l’équipe de France le 15 août prochain au Havre contre l’Uruguay. Un match amical pour célébrer le retour du capitaine champion du monde 98, dans un costume de sélectionneur cette fois-ci. L’ancien coach de l’OM a en effet trouvé un accord avec la Fédération faisant de lui le nouveau boss des Bleus.

Deux ans plus deux renouvelables

Après deux jours de négociation, Didier Deschamps et Noël Le Graët se sont en effet entendu sur un contrat de deux ans, renouvelable en fonction des résultats des Bleus à la Coupe du monde. Il pourrait travailler avec Guy Stephan en tant qu'adjoint et Nicolas Dehon comme entraîneur des gardiens. Samedi, la FFF avait officialisé l’ouverture des négociations, quelques jours après le refus initial de Deschamps. Le technicien de 43 ans avait demandé un peu de temps à Noël Le Graët alors qu'il réglait sa rupture de contrat avec l'Olympique de Marseille. «L'équipe de France fait partie de ses rêves mais il n'est pas prêt psychologiquement pour le moment», avait justifié Noël Le Graët lors d'une conférence de presse.

L'ancien coach de l'OM était le choix «numéro1» du président de la fédération après le départ de Blanc. «Je connais Didier depuis longtemps. L'envie de travailler ensemble est réelle depuis plusieurs années.» Il y a quatre ans déjà, Deschamps avait déjà fait acte de candidature pour le poste. Mais Raymond Domenech avait été reconduit pour quatre ans malgré l'échec de l'Euro 2008. La fédération avait été obligée de lui verser une indemnité après son licenciement deux ans plus tard, au sortir d'une Coupe du monde désatreuse. Le type de problème qui ne risque plus d'arriver, avec le contrat de courte durée offert à Didier Deschamps.