La France était trop forte

©2006 20 minutes

— 

Une à une, elles ont dû s'y résoudre. Successivement éliminées en 8e, en quart et en demi-finale de cette Coupe du monde, les formations espagnole, brésilienne et portugaise avaient toutes soif de revanche. Mais toutes ont dû reconnaître la supériorité française à l'issue de leurs éliminations. « La France a été meilleure », confiait l'attaquant ibérique Raul, qui avait manqué un penalty lors du quart de finale de l'Euro 2000 perdu face aux Bleus. « Il ne faut pas chercher d'excuses : la France a mieux joué », affirmait samedi Juninho, milieu de terrain d'une sélection brésilienne humiliée 3-0 en finale du Mondial 1998. « La France a d'énormes capacités et l'a démontré. Ils ont mérité la finale, confiait Luiz Felipe Scolari mercredi soir, à l'issue de la défaite portugaise dans le dernier carré. Si l'Italie ne fait pas attention, les Bleus prendront sûrement le dessus dimanche. »

Malgré l'élimination, l'équipe lusitanienne pouvait nourrir un sentiment de fierté. « Nous sommes un petit pays, c'était déjà difficile d'arriver jusque-là », retenait ainsi Scolari, dont l'avenir à la tête de la Selecçao demeure incertain.

G. B.