Athlétisme : un plateau royal au Stade de France

©2006 20 minutes

— 

Le meeting de Paris Saint-Denis, qui se déroulera demain soir au Stade de France, sera à la hauteur de sa réputation dans plusieurs disciplines phares. Revue d'effectifs.

n Doucouré en vedette. Désormais considéré comme l'une des trois réunions les plus importantes au monde, l'événement parisien a monté un 110 m haies digne d'une finale olympique. Liu Xiang, Allen Johnson ou encore Dominique Arnold seront là pour faire tomber Ladji Doucouré chez lui. « Je suis invaincu en Golden League ici et je sais que les autres concurrents veulent ma peau », admet le champion du monde français.

n Pas de Gatlin-Powell. Corecordmans du monde du 100 m, Asafa Powell et Justin Gatlin ne se sont toujours pas affrontés cette saison. Ce ne sera pas le cas non plus au Stade de France. « Je n'évite personne. Je vais aux meetings auxquels je me suis inscrit en début d'année. Je sais que la course avec Justin se fera tôt ou tard », assure le Jamaïquain, grand favori du 100 m demain, que le Français Ronald Pognon rêve de taquiner.

n Le retour de Jones. Le plateau du 100 m féminin n'aura rien à envier à son homologue masculin. Après quatre ans d'absence, l'Américaine Marion Jones fera son grand retour à Paris. L'ancienne reine du sprint mondial devra faire face à la concurrence de Debbie Ferguson, Torri Edwards et Lauryn Williams.

n Les futures stars. Le public francilien aura l'occasion d'observer deux jeunes prodiges de l'athlétisme demain soir. A 21 ans, l'Américain Kerron Clément est déjà recordman du monde du 400 m indoor et s'alignera sur le 400 m haies. Enfin, le Kenyan Brimin Kipruto s'annonce à 20 ans comme l'un des futurs grands du 3 000 m steeple, une discipline dans laquelle onze de ses compatriotes sont engagés.

Gaël Anger