Bertrand Layec dans l'incertitude

©2006 20 minutes

— 

Joint, hier, au téléphone, l'arbitre français Bertrand Layec ne semblait pas étonné par la décision des prud'hommes nantais. « Par rapport aux échos que nous avions, une telle conclusion ne me surprend pas », lançait-il d'emblée. En revanche, il s'interrogeait sur les conséquences d'une telle décision sur le projet de loi sur l'arbitrage (voir encadré), soumis aux parlementaires prochainement. « Que va-t-il advenir du projet de loi sur notre nouveau statut ? Cette décision va-t-elle en remettre en cause l'avancée ? C'est plus cela qui m'interpelle aujourd'hui, que la position de Franck Glochon, expliquait Layec. Une chose est sûre, la décision de la juridiction nantaise va totalement à l'encontre du projet ! »

D. P.